Top 5 des activités à faire en famille

Parent ou grand-parent, lorsque les vacances et les chauds rayons se pointent en même temps que la frimousse de nos petits, il s’agit d’être inventifs et de connaitre les bons endroits !
En voici cinq …

 Le Naturoptère de Sérignan

 

Capture d'insectes Naturoptère © R.Cintas-Flores

Pour éveiller les scientifiques en herbe, l’endroit est idéal ! Mais pour les adultes aussi, ce lieu dédié aux insectes, aux plantes et à l’environnement ne manque pas d’intérêt.  Même si parfois on serait tenté d’écrabouiller moustiques et autres insectes de nos campagnes, vous êtes vous posés la question « Et si… les insectes disparaissaient ? ».  Autrement dit : en quoi sont-ils utiles ? Mais d’abord, savez vous qui sont les insectes et à quoi on les reconnait !  4, 6 ou 8 pattes ? Tout ici est ludique mais incroyablement instructif !

Un programme d’ateliers permet, selon les saisons, de reconnaitre les principaux papillons, de construire des nichoirs à chauve-souris,  de fabriquer du papier avec de l’herbe ou de capturer au filet des insectes nocturnes et les observer au microscope avant de les relâcher, bien entendu !….  Ici la nature, on apprend à la connaitre et au final à la respecter.

Plus d’info sur le Naturoptère

.


Le lac des Salettes à Mormoiron

 

_MG_0293.JPG_800

Pleins d’ avantages pour ce petit plan d’eau artificiel de 2 hectares:  on peut s’y baigner, c’est gratuit, (le parking aussi), et pour prolonger le plaisir on peut faire de l’accrobranche tout à côté sans reprendre sa voiture.

Ce lac  dispose d’une plage de sable fin et les enfants peuvent s’ébattre dans l’eau sous l’œil vigilant de maitres nageurs (en période estivale).

Quand vos petits ont envie de passer à autre chose, ils peuvent prendre de la hauteur et grimper dans les arbres  du parcours Aventure (payant, lui). Les tout-petits, à partir de 3 ans, ont leur parcours et évoluent à moins de 1 mètre du sol. Dés 6 ans, on monte d’un cran avec 3 parcours parsemés d’obstacles, jusqu’à 7 mètres de haut, en totale sécurité bien entendu, mais de quoi donner des frissons aux adultes restés au sol . Et quand on dépasse 1 mètre 40,  c’est 2 à 3 heures de sensations, de trouille ou de plaisir avec les tyroliennes, le «saut de Tarzan» de 12 mètres ou le vélo sur  filin… ça calme ! N’oubliez pas votre appareil photo, tout en haut des cimes, à 20 mètres, on a une très belle vue sur le Mont Ventoux !

Plus d’info sur le Plan d’eau des Salettes

 


Epicurium de Montfavet

 

Epicurium © Valérie Biset

Votre enfant rechigne devant son assiette de légumes ? Emmenez le faire un tour à Epicurium, il en redemandera.

L’environnement n’est pas des plus sauvages mais le lieu mérite de s’attarder dans la zone commerciale et artisanale d’Avignon sud. Ici c’est notre quotidien qui est à l’honneur : les fruits et les légumes.

Epicurium est un lieu de découverte sensorielle qui décline un parcours à la fois instructif et amusant sur la diversité, l’origine, les modes de culture, la transformation et les intérêts nutritionnels des fruits et légumes. Couleurs, odeurs, sons… tout est fait pour garder vos sens en éveil : des boites à odeurs pour des devinettes sensorielles, des jeux pour découvrir  le relief d’une coque de noix ou le velouté d’une peau de pêche… Même l’ouïe est sollicitée avec des activités où l’on doit reconnaître les bruits associés à la consommation, comme celui de la pomme que l’on croque ou de la salade qu’on trie…

Le site dispose aussi d’un potager  et d’un verger avec une centaine de variétés des arbres fruitiers les plus caractéristiques de la Provence dont les cognassier, plaqueminier, jujubier, pistachier, néflier et grenadier…

Des ateliers cuisine sont proposés pour les petits et grands chefs ainsi que des ateliers jardinage dont les thèmes varient avec les saisons bien sûr.

De quoi réconcilier les enfants avec les épinards et les brocolis ! Ne soyez donc pas étonnés s’ils décident ensuite de cultiver leurs tomates cerise  sur votre balcon ou de cuisiner leur ratatouille.

 Plus d’info sur Epicurium

 


L’Observatoire Astronomique SIRENE

 

© Cyprien Pouzenc / Observatoire SIRENE.

Prenez le départ pour les étoiles et emmenez vos petits promener sur la voie lactée. C’est certain, traverser le temps et l’espace pour admirer les planètes, galaxies et autres objets célestes et découvrir le ciel d’un autre œil, ça va leur plaire !

Le site est implanté sur le Plateau d’Albion, une  ancienne zone de lancement de missiles nucléaires réhabilitée. Pas de pollution lumineuse et un ciel parmi les plus purs d’Europe. Ici,  été comme hiver, de jour comme de nuit,  on observe tout à tour le soleil (en toute sécurité) et l’on guette les satellites artificiels et  les astéroïdes grâce aux instruments pointus de l’observatoire.

Plus d’info sur l’observatoire Sirene

 


La Petite Ferme  de Villes sur Auzon

petite_ferme_Vbiset_3.jpg_800

Dès que vous l’aurez trouvée,  et ce n’est pas si facile car les panneaux sont rares, vos tout-petits seront ravis ! Un conseil , demandez le dépliant au Syndicat d’initiative avec le plan derrière, ça peut aider.

L’accueil est charmant et Eric, le propriétaire des lieux, disponible pour ouvrir clapiers et poulaillers. Vache, cheval, cochon, biquettes, canards, poules et lapins… tous peuvent être approchés de très près et avec un peu de chance, les plus courageux pourront caresser et prendre dans leurs bras des lapereaux, des agneaux ou des poussins tout neufs. L’endroit n’est pas très grand et tout ce beau monde est réunit  dans la même cour.

Eric propose aussi des ânes de bât pour des randonnées à la journée ou sur plusieurs jours, libres ou accompagnées, ainsi que des balades en charrette.

Plus d’info sur la Petite Ferme

 

 

* * *

Pour découvrir d’autres lieux et activités comme faire du chocolat, découvrir le monde des abeilles avec un apiculteur, faire de canoë ou visiter une ferme de lamas, le site www.provence-en-famille.fr regorge de bonnes idées !

 

Texte Valérie BISET

 

Valérie

Ecrit par

Curieuse de tout, gourmande et gourmet, j’adore toutes les bonnes et belles choses en général. Fan de cuisine et de vin serait exagéré mais ce qui m’anime avant tout, c’est ma passion pour le Vaucluse, mon département d’adoption dont je raffole. J’aime rencontrer tout ceux qui comme moi se plaisent à valoriser ses atouts, et surtout à transmettre leur passion et leur savoir faire. Je consacre une partie de mon temps libre à parcourir le département, inépuisable, et suis toujours partante pour découvrir un nouveau lieu et dénicher une bonne adresse. J’aime écrire aussi et ai quelques monomanies : les glaces (celles à la crème de préférence) et les réseaux sociaux.

Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Veuillez répondre à cette question pour valider le commentaire : *