Terrine de truite de la Sorgue aux asperges

De bons produits du coin pour une terrine printanière à servir froide sous la tonnelle.

Prévoir 35 mn de préparation, 1h10 de cuisson et 24 h au réfrigérateur

Pour 4 personnes (soit 2 tranches par personne), j’ai utilisé

1 botte d’asperges vertes, 400 g de filets de truite ( spécialité de Fontaine de Vaucluse), 250 g de saumon fumé, 2 blancs d’œuf, 30 cl de crème fraiche épaisse, quelques brins d’aneth, 15 g de beurre, une pincée de piment en poudre, du sel et du poivre

DSC02775

Voilà comment faire :

  1. Nettoyer les asperges et les plonger 10 minutes dans de l’eau bouillante salée. Les mettre dans de l’eau très froide pour stopper la cuisson et les égoutter sur un torchon
  2. Tailler en lanières 150 g de saumon et  réserver.
  3. Hacher le poisson ( truite et saumon restant), ajouter les blancs d’oeuf, le piment, sel et poivre. Réduire finement au mixeur en incorporant la crème fraiche pour obtenir un appareil bien homogène. Réserver 30 minutes au froid.
  4. au fond d’un moule préalablement beurré, disposer quelques brin d’aneth ciselé. Étaler une première couche de mousseline de poisson, placer une couche d’asperges, les lanières de saumon. Couvrir d’une seconde couche de poisson, asperges et saumon pour terminer par la mousseline. Couvrir la terrine et mettre au froid pendant 30 minutes.
  5. Cuire au bain-marie dans un four chaud à 180° pendant 1 heure.
  6. Laisser refroidir, vider si besoin l’eau du moule, recouvrir d’un film alimentaire et placer au froid pendant 24 heures.
  7. Servir en tranches avec une mayonnaise mousseline et une salade accompagnée d’un vin blanc puissant et nerveux AOC Luberon.
Valérie

Ecrit par

Curieuse de tout, gourmande et gourmet, j’adore toutes les bonnes et belles choses en général. Fan de cuisine et de vin serait exagéré mais ce qui m’anime avant tout, c’est ma passion pour le Vaucluse, mon département d’adoption dont je raffole. J’aime rencontrer tout ceux qui comme moi se plaisent à valoriser ses atouts, et surtout à transmettre leur passion et leur savoir faire. Je consacre une partie de mon temps libre à parcourir le département, inépuisable, et suis toujours partante pour découvrir un nouveau lieu et dénicher une bonne adresse. J’aime écrire aussi et ai quelques monomanies : les glaces (celles à la crème de préférence) et les réseaux sociaux.

Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Veuillez répondre à cette question pour valider le commentaire : *