Recettes de Vendangeurs

À la saison des vendanges, Isabelle Guichard, viticultrice, sait qu’il faudra dresser chaque jour une table généreuse. Depuis plus de vingt ans, dans son domaine des Côtes du Rhône en Haut Vaucluse, elle accueille étudiants, saisonniers et autres petites mains de passage car ici la récolte du raisin se fait à la main.
Isabelle est ainsi passée maitre dans l’art des grandes tablées.
Dans son ouvrage « Recettes de Vendangeurs », elle parle avec passion du travail de la vigne, de l’esprit des vendanges et réunit les recettes simples, gaies et savoureuses de ces journées de fin d’été où se joue, pour le vigneron, le travail de toute une année.
.

Longtemps les vendangeurs reconnaissants partaient du domaine, une fois le travail accompli, avec une recette griffonnée au dos de leur fiche de paye.

Puis Isabelle eut l’idée de créer pour eux un petit recueil de recettes, fait maison. De simples pages photocopiées et assemblées. Ce document est devenu aujourd’hui un livre, fait de beaux souvenirs.

Les recettes qu’elle a choisies  restituent l’allégresse du travail partagé, du corps fourbu mais comblé, de ce temps si précieux et intense .
À la manière d’un petit carnet de notes, les recettes sont accompagnées de textes et de photos autour du travail de la vigne et du vin mais aussi du partage.

 

             

 

.

Isabelle Guichard est arrivée au monde du vin dans une deuxième vie. Avec son mari Arnaud, ils ont décidé en 1988 de reprendre un vignoble dans le Vaucluse.
Le domaine de la Guicharde était en vente et son nom leur a paru un heureux présage.
Agrandi au fil du temps, le domaine compte aujourd’hui 45 hectares de vignes cultivées en biodynamie, une vingtaine de bois et un hectare d’oliviers.
.

Ouvrage de 96 pages paru le 29 août 2012 aux Editions Le Rouergue

 .
Domaine La Guicharde
Derboux
84430 Mondragon
www.domaine-guicharde.com

.

Valérie

Ecrit par

Curieuse de tout, gourmande et gourmet, j’adore toutes les bonnes et belles choses en général. Fan de cuisine et de vin serait exagéré mais ce qui m’anime avant tout, c’est ma passion pour le Vaucluse, mon département d’adoption dont je raffole. J’aime rencontrer tout ceux qui comme moi se plaisent à valoriser ses atouts, et surtout à transmettre leur passion et leur savoir faire. Je consacre une partie de mon temps libre à parcourir le département, inépuisable, et suis toujours partante pour découvrir un nouveau lieu et dénicher une bonne adresse. J’aime écrire aussi et ai quelques monomanies : les glaces (celles à la crème de préférence) et les réseaux sociaux.

Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Veuillez répondre à cette question pour valider le commentaire : *