Recette panacée pour repas trop arrosé

« L’aigo boulido Sauvo la vido! »*. A prononcer avec l’accent, s’il vous plait !

Vous ne comprenez rien au provençal ? Ce n’est pas grave ! L’essentiel est de savoir que cette recette simple, économique et efficace est à garder précieusement et à utiliser pour se remettre d’un repas trop copieux. A consommer seule bien entendu ! C’est un plat unique, comme le cassoulet ou la choucroute. Pas question de l’associer à du saucisson ou à un moelleux au chocolat.

Préparation 5 minutes / cuisson 15 minutes
Ingrédient pour 6 personnes :
1 litre d’eau ,
6 gousses d’ail,
1 jaune d’œuf ,
1 filet d’huile d’olive du moulin,
1 branche de sauge,
1 feuille de laurier,
1 brin de thym,
du sel et du poivre
Portez l’eau à ébullition et jetez-y les gousses d’ail épluchées et écrasées, le thym, la sauge, le laurier, le sel, le poivre et un filet d’huile d’olive.
Laissez cuire 10 min, enlevez les herbes, ajoutez le jaune d’œuf en fouettant énergiquement pour lier le bouillon.
Et voilà, c’est prêt !
Maintenant fermez les yeux et respirez cette odeur de garrigue qui s’échappe. Vous voilà déjà mieux !

* l’aigo boulido sauve la vie

Valérie

Ecrit par

Curieuse de tout, gourmande et gourmet, j’adore toutes les bonnes et belles choses en général. Fan de cuisine et de vin serait exagéré mais ce qui m’anime avant tout, c’est ma passion pour le Vaucluse, mon département d’adoption dont je raffole. J’aime rencontrer tout ceux qui comme moi se plaisent à valoriser ses atouts, et surtout à transmettre leur passion et leur savoir faire. Je consacre une partie de mon temps libre à parcourir le département, inépuisable, et suis toujours partante pour découvrir un nouveau lieu et dénicher une bonne adresse. J’aime écrire aussi et ai quelques monomanies : les glaces (celles à la crème de préférence) et les réseaux sociaux.

Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Veuillez répondre à cette question pour valider le commentaire : *