Recette de crème brûlée à la courge

Le restaurant La Closerie à Ansouis est un endroit délicieux, une table tout en finesse avec un chef adorable qui a eu la gentillesse de me transmettre sa recette.
Je vous en fais profiter.
Un délice !

 

Prévoyez de faire cette recette la veille ou plusieurs heures avant de la servir.

 

Ce qu’il vous faut pour 6 personnes

120 gr de courge en purée

4 jaunes  d’oeufs

1 gousse de vanille fendue et grattée

1 bâton de cannelle

220 ml de lait entier

85 gr de crème liquide

20 gr de sucre et 20 gr de miel

De la cassonade pour la caramélisation

 

   

 

Coupez la courge en tranche fine et faîtes la cuire à four doux (160°) jusqu’à ce que vous puissiez l’écraser à la fourchette.

Chauffez le lait avec la vanille en gousse et la cannelle,  laissez infuser 30 minutes à couvert.

Battez les jaunes avec le sucre et le miel jusqu’à ce qu’ils blanchissent.

Enlevez le bâton de cannelle et la gousse de vanille, ajoutez au lait la purée de courge encore chaude (pour ne pas avoir un effet de gomme) et mixez légèrement

Versez ensuite le tout sur les jaunes et mélangez délicatement.

 

  

 

Mettez la préparation dans des moules à crème brulée ou des petites assiettes creuses sur une hauteur de 2.5 cm environ.

Enfournez à  four très doux (100°) pendant 1 heure 10. A la sortie du four vos crèmes sont tremblotantes.

Réservez les au froid pendant plusieurs heures ou pour la nuit.

Le lendemain, un peu de cassonade sur le dessus et il ne vous reste qu’à caraméliser au chalumeau.

 

   

 

Si vous avez de belles madeleines, ou encore mieux si vous savez les faire, faites les tiédir et servez les avec cette délicieuse crème brûlée délicatement parfumée.

 

   

 

Bon appétit !

Merci au Restaurant La Closerie à Ansouis (Luberon) http://lacloserieansouis.com

 

Recette La Closerie Ansouis/ Photos Valérie Biset

Valérie

Ecrit par

Curieuse de tout, gourmande et gourmet, j’adore toutes les bonnes et belles choses en général. Fan de cuisine et de vin serait exagéré mais ce qui m’anime avant tout, c’est ma passion pour le Vaucluse, mon département d’adoption dont je raffole. J’aime rencontrer tout ceux qui comme moi se plaisent à valoriser ses atouts, et surtout à transmettre leur passion et leur savoir faire. Je consacre une partie de mon temps libre à parcourir le département, inépuisable, et suis toujours partante pour découvrir un nouveau lieu et dénicher une bonne adresse. J’aime écrire aussi et ai quelques monomanies : les glaces (celles à la crème de préférence) et les réseaux sociaux.

Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Veuillez répondre à cette question pour valider le commentaire : *