Rando des bories et de la pierre sèche

Ce week-end tous dehors, le soleil brille, on va refaire le plein de vitamine D. Direction Saumane dans les monts de Vaucluse. Une petite balade de 5 km bien agréable. Deux heures de marche autour du village dans les forêts de pins et de chênes pour dénicher cabanes de pierre sèche, restanques et aiguiers.

Annoncée comme « très facile » sur le TopoGuide des Monts de Vaucluse (le « petit » marcheur qui m’accompagne  lui enlèverait bien l’adverbe « très »), la petite rando commence en bas du village. Un parking permet de s’y garer et se trouve pile à la sortie du chemin au retour.

Nous voici donc partis vers le haut du village, derrière Paco, notre adorable et intrépide Jack Russel, qui nous guide sur les premiers mètres plutôt faciles. Il fait ni chaud, ni froid, et le blouson, emmené en prévision, est bien vite de trop.

Pour rejoindre le sentier balisé en jaune, nous passons devant un sympathique petit lavoir-bibliothèque. Un concept original. Chacun peut venir y emprunter un bouquin, c’est en libre accès.

IMG_0889

Passée la mairie, le chemin descend dans une petit combe avant de remonter par un sentier un peu raide et empierré mais plutôt sympa. C’est là que ça se complique un peu pour mon compagnon de balade dont le cardio s’affole et le souffle raccourcit ! Il prétend que je lui mène la vie dure mais c’est bon pour sa santé !

IMG_0899

IMG_0892IMG_0895

IMG_0901

C’est bien vite oublié quand nous débouchons sur un plateau avec un joli point de vue sur les Alpilles et le pic Saint Loup. Au loin j’aperçois ma première borie.

IMG_0902

IMG_0904

Sous nos pieds, sur l’affleurement du rocher, on peut encore voir les emplacements d’extraction de meules qui servaient à broyer grains et olives. On domine le village. Pins, chênes, genêts en fleurs et murets de pierre sèche bordent le chemin. Encore quelques grandes cabanes de pierre sèche à moitié ruinées et nous redescendons vers la route.

IMG_0906

IMG_0909

Le Topo indique de suivre la D175 sur 100 mètres. Mais rien ne correspond à notre feuille de route. Notre instinct nous pousse à prendre la direction de L’Isle sur la Sorgue. Gagné, nous sommes sur le bon chemin. La piste à droite est bordée de thym, de genêts et d’une multitude de petites fleurs ; ça sent bon le printemps.

IMG_0911

IMG_0915

IMG_0921

Plus loin, nous ressortons au milieu d’un carrefour désert. De grands murets bordent les propriétés. Un aiguier à gauche, de belles bories à droite, cette fois en parfait état. Il n’en fallait pas plus pour mon bonheur !

IMG_0922

IMG_0925

IMG_0927

IMG_0929

IMG_0935

IMG_0930

Les quelques kilomètres défilent facilement. Paco, en attendant va et vient. Il a du en faire au moins le double . On change un peu de décor avec des grands pins avant d’emprunter un chemin de terre en partie caladé qui descend vers le Vallon des Aumes et remonte vers le village.

FullSizeRender

Notre voiture est là, au débouché du chemin.

***

Extrait du Topoguide Les Monts de Vaucluse à pied

 

Valérie

Ecrit par

Curieuse de tout, gourmande et gourmet, j’adore toutes les bonnes et belles choses en général. Fan de cuisine et de vin serait exagéré mais ce qui m’anime avant tout, c’est ma passion pour le Vaucluse, mon département d’adoption dont je raffole. J’aime rencontrer tout ceux qui comme moi se plaisent à valoriser ses atouts, et surtout à transmettre leur passion et leur savoir faire. Je consacre une partie de mon temps libre à parcourir le département, inépuisable, et suis toujours partante pour découvrir un nouveau lieu et dénicher une bonne adresse. J’aime écrire aussi et ai quelques monomanies : les glaces (celles à la crème de préférence) et les réseaux sociaux.

Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Veuillez répondre à cette question pour valider le commentaire : *