La péniche du bien-être

De mémoire, elle n’a entendu parler que de deux villes qui possèdent un « Bar à Tisanes » Paris et Aix-en-Provence. Séverine Durmaz réalise enfin son rêve… à Avignon. Ex-responsable de tourisme, passionnée depuis toujours de tisanes, elle se lance dans la création d’un Bar à tisanes associatif  sur une péniche et invite neuf thérapeutes à s’y installer pour en faire un espace de zénitude, bercé par le Rhône.

Séverine Durmaz réalise son rêve: créer un bar à tisanes à Avignon Photo Colombe Production

Il ne faut pas attendre 80 ans et avoir une cheminée pour boire une tisane! s’exclame malicieusement Sévérine , la nouvelle propriétaire des lieux ! Sa péniche, elle l’a baptisée « Althéa ». Rien que son nom, synonyme de l’Hibiscus, en dit long sur le projet de Séverine Durmaz lorsque l’on sait que cet arbuste, très prisé pour sa beauté, l’est également pour ses vertus thérapeutiques.

Cette péniche a été un coup de cœur pour sa nouvelle propriétaire qui cherchait un havre de paix et de verdure pour y créer un Bar à tisanes associatif. Et bien qu’elle n’ait pas le permis bateau, l’Avignonnaise n’a pas hésité à acquérir cette demeure flottante de 40 mètres de long par cinq de large. C’était en mars 2017, l’ancien théâtre flottant ex- « Dolphin blues » fermé au début des années 2000,  attendait son nouvel acquéreur sur l’île Piot. Ce qu’elle sait, c’est qu’une fois tous les dix ans, elle devra sortir la péniche de l’eau pour nettoyer la coque.

La péniche Althéa, de 40 mètres de long par cinq de large, est accostée sur l’île Piot Photo Colombe Production

Depuis juillet, les touristes et les Vauclusiens ont repéré ce nouveau lieu de rendez-vous situé sur l’île Piot. C’est ce que Séverine voulait: « Créer un endroit de connexion et de lien entre les gens et l’ouvrir à des thérapeutes. Un lien amical, social, culturel, professionnel et de bien-être aussi. » Pour cela, neuf thérapeutes se sont joints à cette aventure insolite et ont transféré ou créé leur cabinet sur la péniche Althéa.

Une sublime vue sur le pont d’Avignon et le palais des papes s’offre aux visiteurs Photo Colombe Production

Je suis allée lui rendre visite sur l’île Piot qui jouxte l’île de la Barthelasse… Un sublime palmier accueille tout visiteur et une pancarte indique en grand l’ouverture: du lundi au vendredi de 10h à 18h. Derrière la petite forêt d’arbres, j’aperçois le ponton de la péniche où quelques tables et chaises de couleurs sont dressées face au pont d’Avignon et au palais des papes. La vue est sublime!  Séverine me tend la carte des boissons, tisanes mais aussi jus de fruits et jus de légumes 100% Bio et local. Je me laisse tenter par la tisane Energie ! L’odeur des pétales de rose me chatouille les narines en premier lieu… et la tisanière est aussi rigolote que copieuse!

La carte des tisanes est très variée Photo Colombe Production

Pendant que je savoure ce breuvage aux vertus multiples, j’admire la pièce principale de cette péniche de 180 M2 qui sent bon le bois neuf… et qui selon les instants prend des configurations différentes: salon de thé, salle de conférence, ateliers de découvertes, réveil énergétique, mini happy ateliers enfants, salle de yoga, salle de chants vibratoires. La liste n’est pas exhaustive !

La salle principale de la péniche est modulable selon les activités Photo Colombe production

Je rencontre Julie Cappo, bio-chimiste de formation en biologie médicale et spécialiste en aromathérapie et relaxologie. Son rendez-vous n’est pas encore arrivé et je profite de l’instant pour m’informer sur son activité. Son cabinet est rempli de petites fioles d’huiles essentielles ! Je découvre à quel point ces essences naturelles sont puissantes et bénéfiques pour le corps. Modestement, je lui confie que je connais les vertus antiseptiques et cicatrisantes de la lavande aspic. De notre conversation riche d’enseignements, j’ai appris que les molécules des huiles essentielles sont si fines qu’elles pénètrent facilement notre peau et si volatiles qu’elles vont directement influer le cerveau limbique, siège de toutes nos émotions, endroit où sont rangés tous nos souvenirs olfactifs depuis notre plus tendre enfance.

Julie gère toutes sortes de pathologie, de la gestion du stress, au rééquilibrage émotionnel, du rhume à l’amincissement. C’est en rencontrant l’une des neuf thérapeutes de la péniche, Karine Garcia, spécialiste en médecine chinoise, que Julie peut aussi étendre son savoir-faire.

Julie Cappo, aromathérapeute, s’est installée sur la péniche Althéa Photo Colombe Production

Séverine Durmaz me fait la liste des huit autres thérapeutes: ostéopathie, massages bien-être, soins chi nei tsang et tao touch, énergie chinoise, naturopathe et coach intuitive/chamane. Le mot chamane attire mon attention. Claudine Collit, professeure de français à l’école Steiner,  se propose de me faire une démonstration que j’accepte volontiers.

Claudine Collit se sert des cartes d’animaux pour faire parler ses patients et dénouer les noeuds de la vie Photo Colombe production

Je ne resterai pas une heure et demie mais suffisamment pour comprendre que les 52 cartes d’animaux à partir desquelles elle travaille ne sont pas des cartes de tarot qui prédisent l’avenir, ce à quoi Claudine ne croit absolument pas d’ailleurs! En tirant les cartes, elles délient les mots et les nœuds de la vie, soulage les consciences et éclaircit l’horizon de ses patients. La carte du lynx que j’ai tirée, m’explique-t-elle, c’est la médecine du silence. Il me faut prendre de la distance avec la situation et ne pas intervenir à chaud… sortir absolument de l’action-réaction. Je tire une dernière carte, c’est celle de la mouflette. Avec ce petit animal étonnant, tout rentre dans l’ordre… conclut-elle.

Zen, je repars zen de la péniche Althéa ! Et je compte bien y amener mes amis autour d’un jus de fruits ou de légumes Bio ! Et pourquoi pas venir y écrire mes prochains articles, après un bon massage!

Contact Péniche Althéa: 0675692330

Violette

Ecrit par

Ici, souffle le mistral sous le soleil qui réchauffe les âmes. Le vent balaye le plateau de Sault, siffle sur le mont Ventoux, aiguise les Dentelles de Montmirail, défie le palais des papes et caresse la Sorgue, le Rhône et la Durance. Mais dans le Vaucluse, le vent porte aussi les mots du poète Frédéric Mistral et sème les tirades théâtrales pendant le célèbre Festival d’Avignon.
Telle une colombe, j’aime survoler cette terre fertile composée des plus grands vignobles du monde, picorer dans les assiettes des grands chefs de Provence, admirer le savoir-faire des artisans. Et vous faire partager ces instants de bonheur…’

Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Veuillez répondre à cette question pour valider le commentaire : *

Menu