Paradis retrouvé au Jardin de la Louve

Unique en son genre dans la région, le jardin remarquable de la Louve à Bonnieux dévoile de nombreuses espèces végétales en restanque face au massif du Luberon. Un moment zen inoubliable dans un tableau odorant et romantique!

Un jardin d’inspiration « haute couture »

Le Jardin de la Louve est un jardin privé de 1 600 m2, jalousement gardé dans une résidence située à Bonnieux.

Vous connaissez Edouard aux mains d’argent ? C’est un peu l’histoire de ce jardin qui en 1986, après des années d’abandon, est refaçonné par Nicole de Vésian, alors styliste chez Hermès. Tout y est net, carré … d’une précision au millimètre près. Pour autant, la poésie règne sur ce jardin.

La poésie tout autour

Jouant des matières minérale et végétale comme on assemble des étoffes, l’ancienne couturière a créé une véritable œuvre vivante aujourd’hui entretenue par la nouvelle propriétaire.

Les buis taillés se découpent sur fond de ciel azur. Tandis que fontaines, bassins, éléments lapidaires et mobilier en fer forgé donnent au jardin encore plus de caractère.

Un puits de senteurs

Très arboré, cet éden offre une succession de terrasses et une atmosphère particulière. Vous vous sentez envelopper par un jeu de couleurs entre les feuillages et le paysage au loin.

La forme sphérique des végétaux pare les lieux d’une élégance et d’une douceur presque palpable. Avec sa variété de plantes indigènes de garrigue (laurier, thym, romarin,  myrte et d’arbousier…), ses massifs de santoline, de germandrée et feijoa, ce jardin vous enveloppe de senteurs.

Des espaces intimistes sur une vue imprenable

Vous aimez le silence ? Vous serez conquis par les espaces intimistes qu’offre ce Jardin. Installé sur l’un des bancs dessinés par Nicole de Vésian, vous contemplez – seul ou à deux, c’est encore mieux –  une vue rare et imprenable sur les falaises de Rocamadour.

Autre spectacle d’une grande intensité : le coucher du soleil depuis le belvédère. Dans la douce lumière crépusculaire et orangée, vous  apercevez au loin, perdue au milieu de l’immensité du paysage, la chapelle d’un ancien couvent. Hors du temps.

Infos pratiques :
Réouverture prévue le jeudi 18 avril 2019. Les visites se font sur réservation à l’office de tourisme de Bonnieux ou par mail à Lalouve.bonnieux@gmail.com.
+ d’infos sur : http://www.lalouve.eu/
Tarif : 10 € / pers à régler à l’entrée du jardin. Gratuit pour les enfants de – de 13 ans.

Texte : Carole Claudepierre Photos : Alain Hocquel, Valérie Gillet, Valérie Biset.

Carole Claudepierre

Ecrit par

Au travers de toutes ses facettes, de ses nombreux visages de l’enclave des Papes au Luberon, le Vaucluse propose une palette d’expériences à vivre. Certaines goûteuses, d’autres rafraichissantes, sportives ou encore culturelles - chacune porte en elle un souvenir que je suis heureuse de partager aujourd’hui avec vous. Vous me suivez ;-) ?

Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Veuillez répondre à cette question pour valider le commentaire : *