Oeno & Co, l’innovation dans des tubes de 6 centilitres

Du vin en tube ? Et pourquoi pas ? Amoureux des vins de la Vallée du Rhône et de ses vins, Nicolas Foulquier a lancé en 2013 Oeno & Co, un concept qui propose à la vente une sélection de domaines, sous la forme originale de coffrets contenant des échantillons de 6 centilitres chacun. Rencontre avec un jeune chef d’entreprise passionné …

Nicolas Foulquier a fait en 2013 le pari audacieux de mettre le vin en tube. Ce procédé existait déjà dans le bordelais, mais Nicolas l’a transposé avec une idée bien à lui : proposer sa sélection des vins du Rhône, emmener dans son sillage les vignerons dont il admire le travail. Pour l’heure, une douzaine de domaines enthousiastes participent à l’aventure. « Des noms reconnus comme des domaines plus confidentiels, parce que je suis attaché à retranscrire la superbe diversité des vins du Rhône« , affirme-t-il.

 

Alain Ignace, que nous retrouvons à sa propriété pour une séance de dégustation, est un de ses premiers soutiens. L’ancien président de la cave coopérative de Beaumes de Venise, qui a aujourd’hui son domaine en nom propre, a immédiatement vu le potentiel de ce concept séduisant. « On en parle depuis de nombreuses années, et Nicolas l’a fait ! » se réjouit-t-il. C’est un muscat du domaine que nous dégustons devant le panorama printanier du domaine ; le vigneron est attentif à la conservation de son vin dans ces contenants, car plus le contenant est petit, plus le vin s’altère rapidement. Ici, le résultat, même 6 mois après la « mise en tube », est parfait. Certes, on doit consommer l’échantillon rapidement, ce n’est pas adapté à la garde, mais la qualité est là ! Et Alain est heureux de trouver, dans les coffrets que compose Nicolas, les vins d’autres domaines, qu’il estime également.

Ingénieuse, cette idée de coffret de sélection, facile à transporter, facile à livrer, même à l’autre bout du monde. Les visiteurs étrangers qui apprécient le vin, ou le découvrent, ont parfois du mal à remporter les bouteilles des domaines qu’ils ont aimées. Droits de douanes, poids et encombrement dans l’avion, pas facile de voyager avec un carton de six bouteilles ! Le coffret Oeno & Co, c’est un concentré du Rhône ! Sur mesure ou pré-sélectionné, à deux, trois, ou cinq tubes, en nuancier de couleurs ou pour la Saint Valentin, Nicolas le voit comme « une carte postale oenologique »… poétique !

 

Au départ pensé pour les vignerons qui ont des difficultés à exporter leurs échantillons sur des marchés comme le Brésil, le Québec ou la Chine, le concept s’étend donc progressivement à une tendance de consommation touristique, voire à une consommation dans les bars à vin et restaurants. C’est ce qu’à également compris Jean-Marie Alloin, le chef de cuisine de la Prévôté, à l’Isle sur la Sorgue, qui n’hésite pas à mettre en avant l’innovante proposition de Nicolas. Pour l’occasion, il nous a préparé de succulents et frais burgers maison, dans un style bistro qu’il affectionne. Pains à l’encre de seiche, steak haché du boucher, légumes de saison, que du bonheur et de la gourmandise … « Entre amis, autour de plats comme ceux là, plutôt que d’ouvrir une bouteille, on pioche les tubes directement présentés sur la table. C’est simple, convivial, on ne se prend pas la tête tout en se faisant plaisir. »

Pour moi, le pari est réussi ; le concept va séduire nos visiteurs œnophiles, c’est certain !

Et Nicolas comptera d’ici quelques mois plus de trente références / domaines à sa sélection.

Alors trinquons tube contre tube à la belle réussite de cette  entreprise !

www.oenoandco.com

Texte et photos Pierre Marilly

Ecrit par

Je suis photographe et rédacteur dans les domaines de la gastronomie, du vin et de l’art de vivre. Arrivé en 2009 dans le Vaucluse, j’explore avec un bonheur toujours renouvelé ce coin de Provence authentique, à la rencontre des passionnés qui font vibrer mes sens ; chefs, vignerons, producteurs. Pour moi, il n’y a pas de petits sujets ! J’ai surtout à cœur de vous faire ressentir, par la magie des images et du verbe, la chaleur des fourneaux de cuisine pendant le coup de feu, ou la fraîcheur d’un chai en été.

Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Veuillez répondre à cette question pour valider le commentaire : *