Lourmarin: les quatre saisons d’un authentique village provençal

A l’entrée de Lourmarin, un panneau donne le ton: « Plus beau village de France ». Nous y sommes enfin après avoir suivi la route des châteaux du Luberon, traversé une combe, pris quelques virages serrés sur une route longue et minérale. Cet authentique village, qui a su conserver intacte son âme provençale, se dresse magistralement sur son petit éperon rocheux d’où se détache le traditionnel beffroi. Devant, sur une immense esplanade, le château cisèle de ses tours l’horizon. Une visite pleine de surprises.

La village de Lourmarin compte un millier d’habitants ©Colombe Production

C’est le marché hebdomadaire du vendredi,  qui m’attire tel un aimant, lové dans la belle allée de platanes. Naturellement, je me laisse guider vers  le coeur du village puis je m’abandonne au hasard en m’enfonçant dans le dédale des ruelles étroites en quête de la fameuse horloge.

Le marché hebdomadaire du vendredi recèle des trésors d’étals ©Colombe Production

Des portes datant du moyen-âge, fermant tant bien que mal, des fenêtres à meneaux, des passages voûtés, tout rappelle que Lourmarin a traversé les siècles en conservant son âme intacte.

Les ruelles étroites, les fenêtres à meneaux, les portes en bois d’époque, le village est resté comme figé par le temps ©Colombe Production

Je bats le pavé, arpentant les immenses pierres qui dessinent les rues. Les bars et les restaurants -façon carte postale provençale- sont légion. L’accueil des autochtones y est bon enfant. Un peu comme si tout ce beau monde ne forme qu’une seule et grande famille.

Telle une carte postale provençale, ce lieu de vie rassemble les Lourmarinois © Colombe Production

L’appel des terrasses de café, chauffées par le soleil, est tentant, mais mon objectif est de trouver l’horloge avant tout.

Le nombre de galeries d’art fait de Lourmarin un lieu culturel très apprécié ©Colombe Production

Si Lourmarin a su préserver son cachet provençal, je suis impressionnée par le nombre de galeries qui s’offrent aux regards des touristes et des collectionneurs. Des objets très design et créatifs, des toiles aux multiples esthétiques, décidément ce village transpire l’art à chaque coin de rues.

Les ruelles étroites et sinueuses recèlent de jolies boutiques ©Colombe Production

Je finis par apercevoir le fameux beffroi (l’horloge). Le village se resserre en colimaçon, en ruelles étroites et sinueuses.

Le beffroi domine de son éperon rocheux ©Colombe Production

Je redescends à pied jusqu’au château et traverse l’esplanade. Le marché est terminé… Une masse minérale se dresse fièrement devant moi… Le Château de Lourmarin.

Le château de Lourmarin est une merveille de la renaissance

Je découvre une pure merveille architecturale. La famille d’Agoult, proche du roi François 1er,  fera alors appel aux plus grands maçons italiens pour construire l’édifice, auquel elle adjoindra dans les années 1539 à 1542, un superbe escalier à double torsade. Un chef d’oeuvre de la Renaissance.

Le château restauré par l’industriel lyonnais Robert Laurent-Vibert a été légué à l’Académie d’Aix-en-Provence ©Colombe Production

Ses meubles  cirés luisent comme si le propriétaire venait à peine de quitter les lieux. Un château pour lequel  un riche industriel lyonnais, érudit, grand prix de Rome, normalien, Robert Laurent-Vibert, avait eu un coup de foudre en 1920, malgré son état d’abandon.

Le château a été restauré dès 1920 ©Colombe Production

Il en profitera cinq années seulement car il décèdera à 43 ans… C’est à ses Amis de l’Académie d’Aix-en-Provence que reviendra le lègue. En 1927,  la fondation Laurent-Vibert, qui oeuvre depuis à l’accueil d’artistes en résidence, voit le jour selon la volonté du défunt propriétaire.

D’autres grands hommes tels que Raoul Dautry (ministre de la reconstruction d’après 1945) vont également apporter leur pierre à l’édifice Lourmarinois. Devenu Maire en 1945, il contribuera de manière sensible à l’effort de modernisation social et économique du village. Quant aux écrivains, le village se souvient encore de la présence d’Henri Bosco -auteur de « l’Enfant et la rivière » et du « Mas Théotime »- et d’Albert Camus -l’écrivain de « La Peste »- qui contribuèrent tous deux à faire connaître Lourmarin dans leurs écrits respectifs.

La journée médiévale aura lieu le 28 avril 2018

L’art y est partout présent, sous toutes ses formes. Eté comme hiver, printemps comme automne, le village continue de vivre, grâce à ses bénévoles, au rythme des saisons et de ses nombreuses manifestations historiques, musicales et littéraires.

La fruitière numérique été créée il y a trois ans à Lourmarin ©Colombe Production

Mais Lourmarin n’a pas fini de surprendre en invitant en 2015  l’art numérique. L’ancienne coopérative de fruits et légumes du village (3200m² bâtiment et espaces extérieurs) accueille désormais la Fruitière Numérique. Véritable lieu de transmission du savoir numérique, destiné à tous (particuliers, entreprises, écoles, associations, collectivités…), la Fruitière numérique est  ouverte à la pensée et à la créativité, à la production intellectuelle, à l’apprentissage mais aussi à la découverte, l’échanges et la convivialité. Ici à Lourmarin, l’histoire s’écrit sans cesse, en toute saison, dans la contemporanéité.

 

Violette

Ecrit par

Ici, souffle le mistral sous le soleil qui réchauffe les âmes. Le vent balaye le plateau de Sault, siffle sur le mont Ventoux, aiguise les Dentelles de Montmirail, défie le palais des papes et caresse la Sorgue, le Rhône et la Durance. Mais dans le Vaucluse, le vent porte aussi les mots du poète Frédéric Mistral et sème les tirades théâtrales pendant le célèbre Festival d'Avignon. Telle une colombe, j'aime survoler cette terre fertile composée des plus grands vignobles du monde, picorer dans les assiettes des grands chefs de Provence, admirer le savoir-faire des artisans. Et vous faire partager ces instants de bonheur...’

Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Veuillez répondre à cette question pour valider le commentaire : *