L’Histopad… retour dans le passé à Avignon

Une Histoire pas comme les autres vous est dévoilée… La cour des papes au XIVe siècle en 3D

La cour pontificale vivait au moyen-âge dans une demeure gigantesque, le Palais des Papes. Grand vaisseau de pierre dominant la ville d’Avignon et le Rhône, il ne reste dans ses grandes salles que quelques traces de son riche passé comme des fresques murales d’artistes italiens du XIVe siècle.

Jusqu’à présent, l’audioguide vissé sur la tête, le visiteur se laissait conter l’histoire du palais et ses prestigieux habitants à travers des salles majestueuses mais vides. A part pour des scientifiques ou spécialistes du moyen-âge, il était difficile de s’imaginer le faste de la cour, les salles d’apparat, le confort des intérieurs privés, les jardins…

Aujourd’hui c’est chose faite grâce à l’Histopad. Ce système innovant remplace l’audioguide et vous plonge dans le passé, à l’apogée de la vie du Palais. Il comprend une tablette et un casque audio qui vous sont confiés dès l’entrée. Grâce à une technologie en 3D et en réalité augmentée, je vais enfin voir à quoi ressemblaient les lieux, il y a 800 ans.

Pour moi, les commentaires sont en français. 6 autres langues sont proposées (Anglais, Allemand, Italien, Espagnol, Chinois, Japonais). Me voilà équipée pour remonter le temps et vivre une expérience unique.

La tablette indique 2017 mais après un passage dans une des salles devant un totem représentant une pièce d’or, le compteur s’affole. Je me trouve dans le Consistoire en 1344.

Il ne s’agit pas d’un remake du film « Les Visiteurs » mais d’une immersion plus vraie que nature dans une salle où le Pape Clément VI accueillit les rois de France et d’Angleterre. Grâce au système de géolocalisation, je me déplace dans le décor du XIVe siècle. Le feu crépite dans la cheminée, sur les murs sont tendus des tissus teints, des meubles en bois habillent la pièce. Rouge, vert, doré, du sol au plafond ; que de couleurs sur ces murs de pierre !

Attention à la marche… Je continue la visite direction la Chambre du Camérier, le plus haut dignitaire de la cour pontificale. Je tourne et vire dans la salle. Sur mon écran apparaissent les cloisons aujourd’hui disparues, les effets personnels du camérier, la porte d’un escalier lui permettant de se rendre directement auprès du pape

Les lourdes portes de bois grincent, les clés carillonnent en tournant dans les serrures ferrées des coffres. Je découvre la salle du Trésor Bas et la reconstitution de l’état des richesses en 1340.

Grande Trésorerie © Histovery

Un bref passage de ma tablette sur une des portes du temps et me voilà en 1352 dans la Cuisine Haute. Les volailles rôtissent sur la broche, poissons, fruits, légumes remplissent les paniers et les tables. Les ustensiles tintent ; on s’affaire en cuisine. Par la fenêtre, les jardins retrouvent leurs plantations d’arbres fruitiers, de légumes et de fleurs.

Adjacente à la cuisine, le Grand TinelNord ou la bien nommée salle des festins. La pièce de 50 mètres de long est recouverte de tentures colorées. Les couverts utilisés par Innocent VI et ses convives sont déposés sur les tables dressées de nappes. Je prendrais bien une grappe de raisin !.

Je parcours le Palais toujours en 1352 vers le Grand Tinel – Sud, salle du conclave aux décors peints. J’apprends que les personnages importants attendaient d’être reçus en audience par le Pape dans une salle richement parée de tapisseries, la Chambre de parement. Et enfin la Grande Chapelle est reconstituée lors de la cérémonie du couronnement du pape Innocent VI. Des chants religieux emplissent ce vaste vaisseau de 20 m de haut. Quelle magnificence !

Grande Chapelle © Histovery

Chaque détail, couleur, emplacement des ouvertures et même la reconstitution de la scène de chasse de la Chambre au Cerf ont fait l’objet d’un travail élaboré par un comité de scientifiques, de spécialistes du Moyen-âge et du Palais. La tablette interactive, richement documentée, rend la visite ce joyau patrimonial d’Avignon, ludique et pédagogique. Les enfants aussi vont adorer et s’instruire tout en manipulant la tablette et chassant le trésor.

Retour au XXIe siècle, les images du Palais des Papes plein la tête. C’est sûr, lorsque je repasserai sur le parvis du Palais des Papes, je ne le verrai plus de la même façon. Derrière ses murs se cachent des splendeurs. Je les ai vues !

Palais des Papes © COQUARD M.

Palais des Papes © COQUARD M.

En pratique

Le Palais est ouvert tous les jours, toute l’année.
L’Histopad est inclus dans le tarif d’entrée.
Plein tarif : 12 €
Tarif réduit : 10 €
www.palais-des-papes.com

Ecrit par

Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Veuillez répondre à cette question pour valider le commentaire : *

Menu