Les vestiges de Vaison-la-Romaine – Grand luxe au bord de l’Ouvèze

Des villas de 5 000 m2, des galeries marchandes à l’abri du soleil, un théâtre pour les divertissements, il faisait bon vivre dans l’antique cité romaine de Vasio lulia Vocontiorum.

Les Gaulois Voconces, en hauteur, sur la rive gauche de l’Ouvèze, les Romains sur la droite, ça vous donne le regard Vasio lulia Vocontiorum, comme la Vaison-la-Romaine antique.

Je résume un peu vite mais la vieille ville surplombe les deux sites de la Villasse et de Puymin qui constituent aujourd’hui le plus vaste champ archéologique de France et encerclent de vestiges opulents la cité actuelle.

VillasseVaison-AHocquel          VaisonlaRomaineFouillesPuymin.jpg_800

Le sous-sol vaisonnais réserve toujours des surprises dès que l’on gratte un peu, ici ou là. J’imagine l’exaltation des archéologues départementaux lorsqu’ils se lancent dans ce qu’ils appellent « un diagnostic d’archéologie préventive ». Les deux dernières fois, en 2009 et 2011, pas loin de la cathédrale et au nord de l’agglomération, Vaison a distillé deux nouvelles merveilles : un Decumanus et un gros édifice, probablement un amphithéâtre. Si je connais de nom la dernière trouvaille, je me suis penché sur la première, pour découvrir qu’il s’agit d’une « rue de direction Est/Ouest »,  dallée avec un profil bombé qui fait courir l’eau de pluie dans les rigoles, en marge de la chaussée. Très forts ces Romains.

5000 m2 avec jardin

Je retrouve le même cheminement dans la « Rue des Boutiques », sur un axe Nord/sud en imaginant  d’un côté un large trottoir et de l’autre comme une galerie marchande, couverte par le premier étage des bâtiments, afin de protéger le chaland des intempéries et du soleil. Un quartier chic et riche incontestablement avec quelques maisons de charme. Une ancienne ferme aménagée comme la « Maison au Dauphin » ou un joli cabanon urbain intitulé « La maison du buste en argent » de 5 000 m2 avec jardin et ensemble thermal, en toute simplicité : vestiaire, bain froid, bain tiède, salle chaude avec bassin, l’ensemble chauffé par le l’air en sous-sol et à travers les murs, en provenance du foyer.

Luxueux ces Romains. Rien qu’à y penser, je suis requinqué pour mieux me balader vers Puymin et la « Maison à l’Apollon lauré » avec salle à mosaïque et marbres polychromes, la « Maison à la Tonnelle » qui ne fait que 3 000 m2 et le « Sanctuaire à portiques », non loin d’ateliers et de logements beaucoup plus modestes.

teteApollon-Vaison-JLSeille         PuyminVaison-AHocquel

Un théâtre et un pont

Évidemment, je ne peux quitter Vaison sans m’asseoir sur les gradins du théâtre antique creusé dans le flanc nord de la colline de Puymin et qui pouvait accueillir près de 7 000 spectateurs, un peu moins aujourd’hui, lors du festival de Vaison, théâtre, danse et musique, en été. Contrairement à son environnement antique comme les murs d’avant scène, ces gradins ont été rénovés à partir du 19e siècle, les seuls qui persistent sont conservés sous les premiers rangs recouverts d’acacia, la même essence qui compose la scène actuelle et la grande palissade, derrière.

Le théâtre est sous la protection des Monuments historiques depuis 1862, 22 ans avant le Pont gallo-romain qui vaut toujours le détour au-dessus de l’Ouvèze, lien essentiel entre la ville basse et la cité médiévale. Un ouvrage d’art du 1er siècle,  indestructible avec son arche unique qui a résisté jadis à plusieurs crues mémorables.

pontVaison-TBronner

Informations sur  les sites antiques  http://bit.ly/V3wLrq

ou

Office de tourisme de Vaison-la-Romaine 

T+33 (0)4 90 36 02 11

http://www.vaison-ventoux-tourisme.com/

 Textes H. Masoch, Photos D. Bottani, A.Hocquel

Hugues

Ecrit par

J’arpente le Vaucluse depuis presque 40 ans pour raconter les choses et les gens, dégotter des coinstots plus ou moins bizarres, austères parfois, festifs et surprenants souvent, pleins d’histoires petites et grandes. J’ai toujours aimé soulever les jupes du quotidien. Je n’ai jamais été déçu. Alors restez avec moi pour vous faire partager mes découvertes.

Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Veuillez répondre à cette question pour valider le commentaire : *