Les trois métiers du vigneron – Châteauneuf du Pape

Un énorme foudre en châtaigner datant du XIVè. siècle et des écrans vidéo, un gigantesque pressoir du XVIè. et une muséographique des plus actuelles ; le musée du Vin de Châteauneuf du Pape a fait peau neuve. 3ème génération d’un musée bien loin du classique et souvent poussiéreux musée de vieux outils !

Entrée du Musée du vin Brotte

Pressoir du 16ème siècle

Ce nouveau lieu à la mise en scène très contemporaine est un parcours d’initiation à la magie des vins et au travail du vigneron.

Une nouvelle muséographie, numérique et ludique, inspirée par les questions des visiteurs recueillies depuis plusieurs années.

 

Munie d’un audioguide, je pars pour une déambulation en 17 étapes sur les deux étages de la bâtisse.

Etape 1, géolocalisation !

Vallée du Rhône

Je suis  le cheminement du Rhône, matérialisé au sol par des petites lumières bleues qui illustrent les différentes appellations qui bordent le fleuve  : Côte Rôtie, Condrieu, Hermitage , Cornas… je saute Montélimar, aperçois à gauche Rasteau, Gigondas, Beaumes de Venise, Vacqueyras…, passe  Chusclan et arrive enfin à Châteauneuf du Pape.

Je viens de parcourir 250 km du nord au sud et traverser 250 communes dans un univers changeant qui s’enroule et se déroule autour d’un axe fluide : le Rhône, fleuve-roi, charriant cailloux et Histoire.

Ces Vins de la Vallée du Rhône ont la particularité d’être scindés en deux : les Côtes du Rhône Septentrionaux au nord, et les Côtes du Rhône méridionaux au sud. Saviez vous d’ailleurs que la syrah est le cépage roi des Septentrionaux alors que le Grenache est celui des vins méridionaux ?

 

Le Grenache, cépage roi des Côtes du Rhône méridionaux

 

Je découvre la particularité du Châteauneuf du Pape, cette prestigieuse AOC de 3 300 hectares, avec  l’évocation des souverains pontifes qui furent bien inspirés d’y développer, dès Moyen-Âge, la culture de la vigne.

A l’étape 7, en véritable ambassadrice de l’appellation, la fameuse Fiole du Pape devenue célèbre m’attend au tournant et s’offre tel un trésor dans son coffre entr’ouvert. C’est un best-seller absolu ; depuis 1952, ce flacon atypique, au verre travaillé «comme un cep dans le mistral» est la bouteille de l’appellation la plus vendue au monde.

 

La Légendaire Fiole du Pape

Puis c’est l’explosion à l’étape 8 ! J’en prends plein les yeux.  J’ai l’impression d’avoir été télé-transportée au milieu du vignoble. Sur les murs, de superbes panoramiques avec les vignes, le Rhône et une vue dominante sur la vallée.

 

 

Chacune des étapes me renseignent de façon claire et simple sur le travail du paysan dans ses terres jusqu’à celui des vendanges. Les outils anciens émaillent ça et là le parcours pour rappeler les  méthodes d’autrefois.

 

Puis je plonge au rez-de-chaussée dans une salle dédiée à la vinification et à l’élevage du vin. Le second métier du vigneron.

Barriques de bois, cuves inox ou cuves béton, les vignerons ont le choix et chacun a ses adeptes. En béotienne que je suis, je comprends enfin les incidences sur les vins qui y séjournent. Quant à la beauté du produit… il n’y a pas photo, le fût en bois, dont l’utilisation ne représente au final que 4%, a bien entendu ma préférence !

 

Me voilà déjà à l’étape 15 où un savant croquis détaille les différents cheminements du raisin qui deviendra blanc, rosé ou rouge.

Étape 16 dans la pièce d’à côté…  Voilà mis en scène le troisième métier du vigneron : commercial ! Car son objectif final  est bien là, vendre ses vins à travers le monde.

 

Le bureau du vigneron

 

Et maintenant que ce musée m’a livré les clés de l’appellation, je dépose mon audioguide et attrape vite un verre .

Chateauneuf-du-Pape-©-CCPRO.jpg

Santé !

Ouvert 7j/7

Audioguides en 6 langues : F,GB,D, Portugais, Chinois, Russe

Espace pour les enfants et animations.

 

Renseignements :
Maison Brotte, Musée du Vin
Avenue Pierre de Luxembourg
84 230 Châteuneuf du Pape
T.04 90 83 59 44
www.brotte.commusee@brotte.com

 

 

Valérie

Ecrit par

Curieuse de tout, gourmande et gourmet, j’adore toutes les bonnes et belles choses en général. Fan de cuisine et de vin serait exagéré mais ce qui m’anime avant tout, c’est ma passion pour le Vaucluse, mon département d’adoption dont je raffole. J’aime rencontrer tout ceux qui comme moi se plaisent à valoriser ses atouts, et surtout à transmettre leur passion et leur savoir faire. Je consacre une partie de mon temps libre à parcourir le département, inépuisable, et suis toujours partante pour découvrir un nouveau lieu et dénicher une bonne adresse. J’aime écrire aussi et ai quelques monomanies : les glaces (celles à la crème de préférence) et les réseaux sociaux.

Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Veuillez répondre à cette question pour valider le commentaire : *