Les fromages fermiers des biquettes de Modène

Une belle assiette de fromages de chèvres et un beau pain suffisent à faire mon bonheur ! Et si le bonheur est dans le pré, assurément dans celui de Marie Hélène et Thierry Enrietto les chèvres qui broutent tout (sauf l’herbe verte) sont, elles, heureuses ! Je me suis rendu à Modène, au pied du Mont Ventoux, pour assister à la traite matinale, et voir la fromagerie …


Un beau matin à la chèvrerie des Enrietto.

La vingtaine de biquettes sont là, patientes, attendant leur tour pour la traite du matin. Je n’ai pas retenu les prénoms de toutes, mais l’une d’entre elles, Blanchette je crois, semble apprécier mon pantalon puisqu’elle le broute voracement. Thierry, après le passage à la trayeuse, leur donnera de la luzerne pour calmer leur faim. À côté, les chevrettes réclament leur lait avec moults galipettes, sauts de cabris et escalades de la brave maman de Marie Hélène venue aider à donner le biberon. À peine nées, elles font honneur à leur race rustique de petites chèvres montagnardes.

.

Plus sage, la doyenne des chèvres machouille sa luzerne dans un coin. Elle était là en 2004 lorsque les Enrietto, reprenant l’exploitation familiale viticole, décident de mener un troupeau de chèvres. « Ça a été une très mauvaise année pour la vigne« , me confie Thierry, « il fallait trouver quelque chose pour assurer le futur de l’exploitation. Moi, j’avais toujours été passionné par les chèvres, mais je n’osais pas trop m’y lancer, ça faisait beaucoup ». Le couple en est à sa dixième année d’exploitation ; les fromages sont devenus un véritable sacerdoce, et une part importante de l’activité de la ferme. Thierry s’occupe de la vigne -il est vigneron coopérateur à la cave de Caromb toute proche- et a toutes sortes de projets dans ses cartons … Marie Hélène verrait bien se développer encore l’activité fromagère, et caresse le rêve d’ouvrir une sorte de guinguette chevrière. Pour l’heure, elle me démontre son habileté à affiner les fromages …

.

.

Grâce à ses doigts habiles, le petit laboratoire voit sortir des milliers de fromages par saison, une saison qui va de début avril à mi-décembre. Avec une mise bas par an, les chèvres produisent un lait riche, plus maigre que celui de la vache -ce qui en fait un aliment digeste et léger, éligible à toutes sortes de régimes alimentaires-, et délicieux ; on en fait tout un fromage, et pour cause ! Au thym, à la sarriette, à la cendre, aux épices (dernière idée du couple, le chèvre au curry), au poivre et j’en passe, il s’accorde avec tout mais surtout avec lui-même. C’est frais et onctueux, à la fois végétal et animal, et quand c’est affiné quelques mois ça vous restitue toute la force des biquettes intrépides !

 

 

Vente à la ferme tous les jours (sauf le dimanche)

Mars et avril : en semaine, de 15h30 à 18h30, le samedi de  10h à 12h et de 15h00 à 18h30

Mai à août :  du lundi au samedi de 10h à 12h et de 15h30 à 18h30

Septembre à décembre : en semaine, de 15h30 à 18h30, le samedi de  10h à 12h et de 15h00 à 18h30

 

Thierry et Marie-Hélène ENRIETTO
Route de Mazan, à MODÈNE
thierry.enrietto@orange.fr
T.04 90 36 26 33 /06 09 92 19 75

 

Texte et photos Pierre Marilly

Ecrit par

Je suis photographe et rédacteur dans les domaines de la gastronomie, du vin et de l’art de vivre. Arrivé en 2009 dans le Vaucluse, j’explore avec un bonheur toujours renouvelé ce coin de Provence authentique, à la rencontre des passionnés qui font vibrer mes sens ; chefs, vignerons, producteurs. Pour moi, il n’y a pas de petits sujets ! J’ai surtout à cœur de vous faire ressentir, par la magie des images et du verbe, la chaleur des fourneaux de cuisine pendant le coup de feu, ou la fraîcheur d’un chai en été.

Commentaires

  1. Ecrit par francoise et roland le 17 août 2014, 22:02 [Réponse]

    Venus encore cette année grâce à Monique et Michel Ricard, nous avons aussi acheté l’huile d’olive bio qui est excellente en plus des fromages de chèvre.! Longue continuation et à l’année prochaine j’espère

  2. Ecrit par vignet le 18 mai 2014, 20:05 [Réponse]

    Il est vrai que les fromages de chèvre sont excellents et nous en profitons bien car nous ne sommes pas loin.
    Bravo à Marie Hélène et Thierry qui sont passionnés.

  3. Ecrit par Joëlle ESCOFFIER le 15 avril 2014, 15:50 [Réponse]

    Cela fait plaisir à voir !!!! Et réchauffe le coeur…. En attendant de retourner à la maison…
    On mange des yeux !!! Amicalement Joëlle

Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Veuillez répondre à cette question pour valider le commentaire : *