Gourmandises de Pâques

Il est une tradition en Provence. Celle des brassadeaux de Pâques, ces délicieuses spécialités en forme de bracelet dont on dit que les jeunes mariés les portaient au poignet…


Le Brassadeau ou brassado est une pâtisserie, une sorte de petit bracelet de pâte moelleux et compact, parfumé délicatement à la fleur d’oranger. A l’origine, c’était le pain des pénitents. Ils se les passaient au poignet et, à la fin de leur pénitence, s’autorisaient à en croquer un morceau. Autrefois, lors des fêtes villageoises ou religieuses, ils étaient vendus au bout d’un bâton, enfilés en chapelet. Pour les Rameaux, on les portait à l’église pour les faire bénir.

Composés d’œufs, de farine, de très peu de beurre et de sucre et de fleur d’oranger, ils exigent deux cuissons successives, l’une à l’eau bouillante, l’autre au four.

140402-212

140402-157

Plusieurs boulangers vauclusiens maintiennent cette tradition (voir nos bonnes adresses ci-dessous) mais vous pouvez essayer de les faire vous-mêmes. Rien de difficile, juste un peu de la patience !

Ingrédients pour 8 personnes

1 kg de farine, 250 g de sucre, 1 sachet de levure de boulanger, 6 œufs, 100 g de beurre, 50 cl de lait, 3 cuil. à soupe d’eau de fleur d’oranger, 1 zeste d’orange non traitée, le zeste d’un citron non traité, 1 pincée de sel.

Recette :

Dans un saladier, verser la farine. faire un puits et y casser les œufs entiers, le sucre, le beurre fondu au préalable, le lait, le sel et les zestes d’agrumes. Pétrir jusqu’à l’obtention d’une pâte homogène. Dans un bol, diluer la levure dans 2 cuillères à soupe de lait tiède et laisser reposer 15 minutes avant de remuer et d’incorporer à la pâte. Verser la fleur d’oranger. Travailler la pâte 5 minutes pour qu’elle s’assouplisse, en faire une boule et laisser reposer 3 heures dans un endroit tiède. Couper des boules de la grosseur d’un petit melon, leur donner une forme de bracelet et souder les deux extrémités avec un peu d’eau. Faire bouillir une marmite d’eau. Y jeter les brassadeaux. Dès qu’ils remontent en surface, les passer sous l’eau froide puis les mettre à égoutter sur un torchon propre pendant  une demi-journée ou la nuit. Disposer ces anneaux sur une plaque beurrée et les enfourner 15 minutes à four chaud à 180 °C pour une seconde cuisson. Une fois dorés, les sortir du four et les laisser refroidir sur une grille.

20150415_113726

Nos bonnes adresses :

– Boulangerie Trouillas Queze, 14 place des Châtaignes à Avignon T.04 90 86 10 84

– Boulangerie La Cabanette , 1 rue porte Cabanette à  Malaucène T.04 13 07 50 11

– Boulangerie  Servoz  1 Place Tournefol à Bollène T. 04 90 40 17 56

 

Vous avez d’autres bonnes adresses ? Donnez les nous !

 

 

 

Texte Valérie Biset Photos Pierre Marilly, Nadine Tardieu

Valérie

Ecrit par

Curieuse de tout, gourmande et gourmet, j’adore toutes les bonnes et belles choses en général. Fan de cuisine et de vin serait exagéré mais ce qui m’anime avant tout, c’est ma passion pour le Vaucluse, mon département d’adoption dont je raffole. J’aime rencontrer tout ceux qui comme moi se plaisent à valoriser ses atouts, et surtout à transmettre leur passion et leur savoir faire. Je consacre une partie de mon temps libre à parcourir le département, inépuisable, et suis toujours partante pour découvrir un nouveau lieu et dénicher une bonne adresse. J’aime écrire aussi et ai quelques monomanies : les glaces (celles à la crème de préférence) et les réseaux sociaux.

Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Veuillez répondre à cette question pour valider le commentaire : *