Paysans nougatiers

Le nougat tire son origine de la délicieuse histoire d’un amour, celui d’un apprenti patissier pour la fille de son patron. Sa recette, qui mélange le miel et l’amande, a fait école pour devenir une des plus emblématiques gourmandises provençales. A Saint Didier, les frères Silvain perpétuent la tradition, attachés à leur terroir comme le miel à l’amande. Encore une histoire d’amour.

 

Saviez vous que la Provence fut, jusque dans les années 40, la première région au monde pour la production d’amandes ? Cet arbre à la floraison si spectaculaire peuplait les collines, et distribuait ses fruits avec une générosité toute provençale. De cette époque pas si lointaine, subsistent quelques traces, que les frères Silvain ont à cœur de maintenir dans le paysage. Une trentaine d’hectares leur fournit de belles amandes, et les abeilles qui vivent à l’ombre de ces arbres leur donnent leur miel. Deux acteurs indissociables et interdépendants, puisque rappelons-le si nécessaire, pas d’abeilles, pas de pollinisation !
L’entreprise familiale s’est développée au début des années 90, lorsque les deux frères, fils de paysans, tentent l’aventure nougatière. Du nougat noir (l’authentique nougat provençal !) au nougat blanc, en passant par la nougalette, les calissons, les pâtes de fruits, les amandes enrobées ou les nougats aux fruits, les frères explorent toutes la palette gustative mise à leur disposition par les saveurs du miel et de l’amande. C’est un réel plaisir de voir les grandes bassines en cuivre déverser une matière chaude et sucrée, immédiatement pressée dans des moules, puis une fois « prise » simplement découpée sur un grand marbre.

Tout ici gravite autour de l’amande, ce fruit sec si prisé en méditerranée, apprécié pour ses vertus : complément idéal de la diète –une poignée coupe la faim-, contenant antioxydants et vitamine E, l’amande est un trésor à portée de la main, pour qui se donne la peine de la ramasser ! Mus par un authentique désir de préservation de ce patrimoine vivant, les deux frères imaginent chaque jour des moyens de la valoriser. Leur casserie produit des tonnes de coques brisées ? Ils les utilisent … en bois de chauffage ! L’entretien et l’amendement des sols de leurs vergers seront bientôt pris en charge par un petit troupeau de moutons. Voilà qui donne à penser l’activité de ces fiers paysans nougatiers comme un véritable écosystème, et leur nougat comme un authentique produit du terroir et des hommes.

 

SILVAIN frères
Paysans nougatiers
Route de Vénasque
84210 SAINT-DIDIER
Tél. 04 90 66 09 57

infos@nougat-silvain-freres.fr
www.nougat-silvain-freres.fr

Ecrit par

Je suis photographe et rédacteur dans les domaines de la gastronomie, du vin et de l’art de vivre. Arrivé en 2009 dans le Vaucluse, j’explore avec un bonheur toujours renouvelé ce coin de Provence authentique, à la rencontre des passionnés qui font vibrer mes sens ; chefs, vignerons, producteurs. Pour moi, il n’y a pas de petits sujets ! J’ai surtout à cœur de vous faire ressentir, par la magie des images et du verbe, la chaleur des fourneaux de cuisine pendant le coup de feu, ou la fraîcheur d’un chai en été.

Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Veuillez répondre à cette question pour valider le commentaire : *