Le Miel de Provence, du soleil en « rayons » …

En quittant le village de Bonnieux en direction de la forêt des Cèdres, vous ne pourrez pas manquer, après un virage, les pétunias qui pendent aux fenêtres bleues de la maison de la famille Negrin.
Un panneau vous indique « Miel et produits de la ruche ».
Arrêtez -vous , le miel ici est une histoire de famille !

Danielle Negrin m’accueille avec le sourire à la porte de sa petite boutique fraîchement refaite.   Sa famille est à la tête d’une petite exploitation apicole de deux cents ruches et compte trois générations d’apiculteurs, me dit –elle avec fierté. Leurs ruches sont disséminées de Viens à Lourmarin en passant par Cadenet pour les Miels de Lavandes et de Romarin mais aussi dans l’Isère pour les Miels de Châtaigniers ou d’Acacia, on parle ainsi de transhumance !

 

Elle me guide et m’explique avec beaucoup de passion les projets à venir : son fils et sa belle-fille qui reprennent le flambeau, leur petit garçon qui, elle l’espère, sera peut-être un jour apiculteur à son tour …

La visite peut commencer : dans la petite boutique on décline les produits et  produits dérivés du miel : entre « rayons «  de miel de romarin, pots de miel de lavandes, bougies de cire à l’ancienne et pollen, on trouve également huile d’olive du cru et essence de Lavandin.

Cette lavande justement qui donne un miel onctueux qui blanchit après 4 mois .

Attenant à la boutique, le laboratoire ou petite salle d’extraction : ici on prélève les  rayons des ruches que l’on place  dans un extracteur durant 8 minutes environ,  il suffit ensuite de décanter le miel puis de le filtrer.

Le miel est ensuite stocké dans un « maturateur  » 8 à 10 jours jusqu’à la mise en pot !

 Avec leurs 200 ruches les Negrin produisent  de 2 à 4 tonnes de miel par an  et cette année, ils comptent doubler le nombre de ruches, c’est dire leur enthousiasme et leur engagement !

On  me propose d’aller voir des ruches. Je n’hésite pas une seconde !

Fleurs de cistes, genêts odorants, pyrèthres, coquelicots ou  fleurs de thym, l’air embaume déjà  au petit matin. Au loin, on entend un léger vrombissement : nous sommes  arrivés au paradis des abeilles sur le plateau des Claparèdes !

Ici les abeilles butinent en paix, loin de toute pollution !

Je me couvre de la fameuse chasuble pendant que le fils de Madame Negrin prépare l’enfumoir afin de distraire les abeilles au travail !

Et c’est avec émerveillement que je découvre un essaim au travail : ça bruisse d’ouvrières et une reine marquée d’une pastille rouge  apparaît ;  c’est pour la distinguer des autres, m’explique alors le fils Negrin. Nous ne nous attardons pas …

Il m’explique que chaque reine vit entre 2 à 3 ans (on trouve une reine par ruche) que les abeilles butinent le pollen puis secrètent un nectar qu’elles transforment en miel afin de nourrir les futures larves. C’est d’une alchimie complexe mais passionnante !

On prélève les rayons dans chaque ruche, environ tous les mois, et on récolte ainsi de mai à septembre environ, avec toutefois une pause en hiver .

Il aime son travail ça se sent et je comprends mieux pourquoi, le plateau des Claparèdes est un lieu magique : avec un tel amour et sous de tels auspices, le miel ne peut qu’être bon ici !

A la rentrée 2013, des visites de l’atelier sont prévues et les agriculteurs du coin pourront, à partir de Février 2014, « louer » les ruches afin d’effectuer la pollinisation de leurs arbres fruitiers (notamment pour les pommiers par exemple) .

L’avenir des abeilles est bien assuré chez les Negrin !

Miellerie Michel Négrin

Quartier de la Croix

84480 BONNIEUX
Tél. : 04 90 75 80 98
negrin.daniele@orange.fr

 

Texte Nathalie Ruffat-Westling, Photos Nathalie Ruffat Westling, Valérie Biset

Ecrit par

Commentaires

  1. Ecrit par Stéphanie le 18 juin 2013, 17:43 [Réponse]

    Et ce 21 juin, ne pas manquer les journées de l’abeille « Apidays », avec une manifestation dédiée à Pernes les Fontaines notamment – http://bit.ly/18Wldln
    Une bonne occasion de découvrir cet insecte menacé si utile à la vie !

Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Veuillez répondre à cette question pour valider le commentaire : *