Le Roi du Melon est à Cavaillon

Beignet de melon, Tarte de melon caramélisée au chèvre frais, Melon melba, Melon cocotte au homard….Jean Jacques Prévôt, chef réputé de Cavaillon adore cette cucurbitacée qui a fait la réputation de la ville.
Un atelier en compagnie de ce chef à la cuisine intuitive et légère, et c’est à coup sûr du soleil dans vos assiettes…

Chaque mois, il propose en soirée des cours de cuisine autour des produits du moment. L’ambiance y est des plus conviviales car c’est un chef bien sympathique qui … « ne se prend pas le melon » !

Le planning des cours est disponible sur son site.

Petit tour en cuisine pour un cours sur le Melon cocotte au homard, spécialité de la maison.

 

 

 

Restaurant Prévôt
Table gastronomique – Ateliers de cuisine
353, avenue du Verdun – 84300 Cavaillon
Tél. 04 90 71 32 43

Plus d’informations

 

Photo Pierre Marilly, Vidéo Premier Œil

Valérie

Ecrit par

Curieuse de tout, gourmande et gourmet, j’adore toutes les bonnes et belles choses en général. Fan de cuisine et de vin serait exagéré mais ce qui m’anime avant tout, c’est ma passion pour le Vaucluse, mon département d’adoption dont je raffole. J’aime rencontrer tout ceux qui comme moi se plaisent à valoriser ses atouts, et surtout à transmettre leur passion et leur savoir faire. Je consacre une partie de mon temps libre à parcourir le département, inépuisable, et suis toujours partante pour découvrir un nouveau lieu et dénicher une bonne adresse. J’aime écrire aussi et ai quelques monomanies : les glaces (celles à la crème de préférence) et les réseaux sociaux.

Commentaires

  1. Ecrit par santerre le 18 avril 2013, 16:55 [Réponse]

    De retour en Vaucluse nous faisons une halte gourmande incontournable dans ce temple de la cuisine a Cavaillon.
    Nous apprécions l’accueil charmant de la famille Prévôt et redécouvrons toute la générosité des mets proposés suivant le retour du marché du chef.
    Une étoile au Michelin vient de couronner cet établissement refait à neuf, comme cette ville qui s’est complétement transformé par quatre années de travaux magnifiques.
    Avec le retour les beaux jours, quoi demander de plus,
    le Vaucluse nous sourie.

Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Veuillez répondre à cette question pour valider le commentaire : *