Le fleuron de l’art contemporain africain rayonne en Luberon

Blachère illumination à Apt est une entreprise familiale qui a su exporter son métier et son savoir-faire dans plus de 150 pays. Mais c’est aussi une fondation et un musée d’art contemporain africain qui reflète les passions de tout un continent.

 

Je me suis rendu dans le Luberon. Un temps splendide, le Ventoux et son coulis de neige et les premiers amandiers en fleurs. Bref, la Provence éternelle et un but dans cette journée heureuse : la zone industrielle d’Apt. Ah, ah ! Je sens de l’a priori ! Et bien, vous auriez tort de ne pas lire la suite car figurez-vous qu’au milieu des hangars et des PME se love un lieu étonnant.

blachère7

 blachère10 blachère9

Cet endroit, c’est la Fondation Blachère, du nom d’un homme et de son équipe qui ont fait d’une petite entreprise l’un des leaders mondiaux des illuminations. Les Champs-Elysées au réveillon, c’est eux. Le plus grand arbre de Noël qui se trouve à Porto, encore eux. Bref, les ambassadeurs français d’une féérie lumineuse, toujours à la pointe de l’innovation et du développement durable. Respect.

 

Mais ce n’est pas tout. Monsieur Blachère est un mécène et c’est au cœur de son activité qu’il a décidé de créer, il y a tout juste dix ans, un lieu dédié à l’art contemporain africain. Depuis, ce sont quelque 200 artistes que la fondation a accompagnés et exposés. Elle accueille également des créateurs en résidence, que l’on peut voir travailler in situ. Autant vous le dire : vous allez être surpris. Ce centre expose en effet le fleuron des artistes d’Afrique Noire et dévoile tout le talent de ce continent que l’on associe trop souvent à la guerre et à la pauvreté. Ici, les œuvres reflètent l’engagement de cette fondation pour les valeurs humanistes et nous font découvrir une Afrique facétieuse, joyeuse et radicalement tournée vers l’avenir.

 

blachère3

blachère2

Superbement agencées (bravo les éclairagistes), une trentaine d’œuvres sont exposées en ce moment, très à l’aise dans une vaste salle, dont l’entrée est gratuite : photos, sculptures, installations. Comme un minot dans une pâtisserie, mon œil gourmand déguste les tissus-tableaux du Malien Abdoulaye KONATE, les photos de Baudouin MOUANDA du Congo-Brazzaville ou encore l’éléphant géant du Sud-Africain Andries BOTHA. L’exposition est prolongée jusqu’à début mai.

 blachère6  blachère1

La boutique toute proche est une caverne d’Ali-Baba. Un artisanat africain solidaire, soigneusement sélectionné et accessible, une librairie et pour couronner le tout, un restaurant où vous pourrez déguster une cuisine simple mais raffinée dans un cadre chaleureux.

 

Bon, assez blablaté, courrez-y, c’est l’une de mes plus belles découvertes.

 

FONDATION BLACHERE – CENTRE D’ART CONTEMPORAIN AFRICAIN

384, Avenue des Argiles/ ZI Les Bourguignons à Apt

T.04 32 52 06 15 . Du mardi au dimanche 14h-18h30

Restaurant La P’tite Cuisine :  Du lundi au vendredi. Uniquement le midi. Réservation au : T.04.90.76.18.57

www.fondationblachere.org

 

Photos et textes J.C.

Photo Ventoux A.Hocquel

Ecrit par

Commentaires

  1. Ecrit par Johnb841 le 21 juillet 2014, 09:47 [Réponse]

    I loved your post.Much thanks again. dcdbekkdedbe

Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Veuillez répondre à cette question pour valider le commentaire : *