Land art au cœur de la foret

La nature comme cadre et matériau. J’ai adoré cette balade en forêt de Savoillan, un peu comme un jeu de piste, à la rencontre d’œuvres exposées aux éléments, plus surprenantes les unes que les autres, des œuvres qui habitent les lieux et forcent l’interrogation.


Qu’ils soient locaux ou internationaux, ce collectif d’artistes a voulu quitter les musées et les galeries avec leurs tickets d’entrée et leurs heures d’ouverture. Ils sont sortis des sentiers battus, ont utilisé le bois, la pierre, la terre, accepté en créant dans la nature que rien ne leur appartienne, donné vie à des choses qui racontent des histoires, traqué la puissance des objets.

Incroyable dans un si petit village au pied du Ventoux, de trouver ce sentier extraordinaire ! Crée en 2013, il s’enrichit chaque année d’oeuvres nouvelles. Remarquablement balisé, accessible à tous, c’est environ une heure quinze de découverte et de réflexion formidable.

Il démarre au cœur du village, juste à côté de la boulangerie qui a elle seule vaut le détour, vous savez ces boulangeries d’autrefois avec le vieux four à bois et un pain à vous damner !

Si les premiers cents mètres grimpent un peu, on est vite récompensé par un paysage sublime et les premières œuvres d’art.

chemin

paysage debut

Posé là au bord du chemin, un gros coquillage, comme une matrice fossile, une corne qui n’est plus d’abondance ou une conque d’appel, interroge le promeneur…

fossile

Fossile d’abondance©S.Bridier Delettre Zabine

C’est peut être un hôtel à insectes mais pas seulement.. A travers ce cadre de bois, le regardeur, avec son vécu et sa personnalité, saisit le paysage sur l’instant, observe un territoire chargé de son passé visible ou non. Un moment T, bref, éphémère, un instantané :

triangle

Paysage © Jean-François Marc

hotel a insecte

Ici le long du chemin, la pierre nous donne à voir les derniers vestiges d’une histoire. La paysannerie n’est plus, elle qui avait crée des champs en restanques, construit des cabanons, des murets… la pierre domestiquée retourne à son état sauvage :

habitatrural

Pierres sauvages-Pierres domestiques ©Jean-Yves Piffard

La nature, elle même, rivalise de talent. Elle a crée une mur de pierres et mousse de toute beauté :

murmousse

D’un tronc mort carbonisé, semble surgir encore la vie :

mains

Ce vieux chêne tout sec est un arbre en kit. En fait, il est un hommage à ces arbres « morts pour la patrie », victimes de destructions et de surexploitation pour les besoins de l’homme :

arbre en kit

Le Chêne de Colbert ©Patrice Poutou

Un sourire ou un petit baiser à cette dame coiffée vous portera bonheur :

bouche Sabine Sokukévitz

La Dame coiffée © Sabine Korsukéwitz

Parfois interrogateurs, parfois tristes ou étonnés, des yeux vous regardent cheminer et s’expriment en silence :

yeux

le Regard © Sabine Korsukéwitz

Est ce une espèce végétale ou animale? Qui sont ces créatures de la montagne avec leur organe mystérieux ? Est ce une trompe, une langue, un pistil  qui surgit d’une bouche béante aux dents de pierre acérées ?

glands Yoann Crepin

Endémique © Yoann Crépin

ponmmepin

Sur le mur des satisfactions, vous êtes invités à nommer vos contentements sur des bouts de papier. Papier, rubans, crayons, tout est sur place dans le caisson à contentement. Seul contrainte : commencer son message par  » Je suis content(e) » :

contentement Philippe Bernard

Mur des satisfactions © Philippe Bernard

Sur les versants du Ventoux, le métier de charbonniers a permis à des hommes de gagner leur vie pendant des siècles. Il a disparu dans les années 1960.

charbonniere

Charbonnière reconstituée

Au sortir de la forêt, le sentier s’achève. Tandis que quelques gouttes de pluie rebondissent sur nos visages, infimes larmes d’un orage qui se prépare, un rayon de soleil se pose là où il y a peut-être un autre trésor ?

paysage fin

Grandeur Nature

www.grandeurnature.eu

T. 06 99 52 55 05

Photos Valérie Biset

Valérie

Ecrit par

Curieuse de tout, gourmande et gourmet, j’adore toutes les bonnes et belles choses en général. Fan de cuisine et de vin serait exagéré mais ce qui m’anime avant tout, c’est ma passion pour le Vaucluse, mon département d’adoption dont je raffole. J’aime rencontrer tout ceux qui comme moi se plaisent à valoriser ses atouts, et surtout à transmettre leur passion et leur savoir faire. Je consacre une partie de mon temps libre à parcourir le département, inépuisable, et suis toujours partante pour découvrir un nouveau lieu et dénicher une bonne adresse. J’aime écrire aussi et ai quelques monomanies : les glaces (celles à la crème de préférence) et les réseaux sociaux.

Commentaires

  1. Ecrit par adminADT le 17 octobre 2015, 16:25 [Réponse]

    Merci pour cette très belle idée de balade. Les enfants ont adoré cette sortie artistique, ludique et bucolique.
    Et pour prolonger cette agréable journée aux couleurs de l’automne, nous en avons profité pour visiter Brantes, très joli village tout proche.

Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Veuillez répondre à cette question pour valider le commentaire : *