Ansouis, Forteresse de luxe

On connait le Luberon pour ses beaux mas et ses propriétés très prisés. Au Sud, vous n’avez pas encore vu le château d’Ansouis qui s’est construit entre les Xe et XVIIe siècles. Et, en plus, il se visite.

Des chérubins joueurs font de la balançoire dans l’un des grands salons. La frise est en gypse moulé et sculpté, la grande spécialité provençale qui se décline, regardez bien, sur les moulures du plafond, des cheminées…partout dans les salles de réception en enfilade et meublées dans le ton. C’est une déco d’époque. Et le château d’Ansouis en a vécu quelques unes, d’époques. Pour en arriver là, il a fallu réaménager l’endroit, construire quelques bâtisses supplémentaires autour du donjon de l’ancienne forteresse militaire, fignoler la grande façade sud pour se donner des allures de veilleurs nantis sur la vallée de l’Aigues, jeter un œil aimable sur l’église du village à la toiture en lauzes. Bref, quelques siècles de boulot après la fin des guerres de religions.

Ça fait un bail pour passer – je résume – du Moyen-âge à l’Ancien régime par l’escalier d’honneur. Pour tout dire, j’aurai adoré prendre des postures d’aristocrate à l’aise dans le siècle des Lumières, bamboula à tous les étages avec les copains, copines, terrasses suspendues, descentes en pierres dans les petits coins de verdure en cascade, jardin à la française taillé au millimètre pour regarder en contre-plongée, les vieux remparts et la tour carrée puis, du bout des doigts, froufrouter nonchalamment l’eau tiède des bassins. Et un verre à la main, caresser au passage, la crinière lapidaire d’un lion endormi.

Inutile d’être un spécialiste des Monuments historiques pour apprécier l’entrée en scène avec la grande porte ornée de « Claveaux à bossages ». On ne sait pas, à-priori, ce que ça veut dire, après on comprend, mais c’est beau quand même, tout comme l’escalier droit « couvert d’une voûte à caissons » qui débouche sur ce qu’on appelait une « résidence de plaisance ». Effectivement, c’est le moins que l’on puisse dire.

IMG_0157.JPG_800   IMG_0098.JPG_800

 

Depuis le Xe siècle, de nombreuses familles ont pu en profiter selon l’état des lieux : les Forqualquier, les Comtes de Provence, les Sabran et aujourd’hui, les nouveaux propriétaires qui viennent d’Aix-en-Provence. Ces dilettantes de la vieille pierre, amateurs éclairés, vivent dans le château et l’entretiennent depuis 2008 après l’avoir acheté aux enchères, à la « troisième bougie »  pour 5,6 millions d’euros. Guère plus qu’un mas du Sud Luberon mais avec plus de frais à l’année. Le pittoresque de l’histoire c’est qu’ils étaient en compétition, si j’ose dire, avec le couturier Pierre Cardin, l’actuel seigneur du village de Lacoste qui, pour de multiples raisons, n’a pas pu saisir l’affaire. Il était très furieux paraît-il mais possédait déjà le château du Marquis de Sade. Il y a parfois des agacements qui frisent le caprice.

_MG_6801.JPG_800

Château d’Ansouis – monument historique privé :

Ouvert jusqu’à la Toussaint tous les jours sauf mardi et mercredi.

Visites guidées à 15h et à 16h30. Pendant les vacances scolaires sur réservation. Les groupes toute l’année, le matin.

T.06 84 62 64 34 ou 04 90 77 23 36.

Plus d’informations

 

Texte Hugues Masoch, photos Alain Hocquel

Hugues

Ecrit par

J’arpente le Vaucluse depuis presque 40 ans pour raconter les choses et les gens, dégotter des coinstots plus ou moins bizarres, austères parfois, festifs et surprenants souvent, pleins d’histoires petites et grandes. J’ai toujours aimé soulever les jupes du quotidien. Je n’ai jamais été déçu. Alors restez avec moi pour vous faire partager mes découvertes.

Commentaires

  1. Ecrit par Georgia Santi Santi le 31 octobre 2013, 23:09 [Réponse]

    Se flaner par les chateaux et la nature française c’est prouver le meilleur de la vie. Merci

  2. Ecrit par Georgia Santi Santi le 31 octobre 2013, 23:09 [Réponse]

    Se flaner par les chateaux et la nature française c’est prouver le meilleur de la vie. Merci

Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Veuillez répondre à cette question pour valider le commentaire : *