A vélo autour de Vaison-la-Romaine

Aujourd’hui je fais le tour « Pays Vaison Ventoux » à vélo. Le temps est de la partie, le soleil radieux et la température très agréable, l’idéal pour se lancer …

Au départ de Vaison-la-Romaine

Pour ma part, je suis venue avec mon vélo dans le coffre de ma voiture garée au parking de l’esplanade à Vaison. Mais ne vous inquiétez pas – culture du vélo oblige en Vaucluse –  la plupart des hébergeurs en mettent à disposition de leurs clients. Si vous êtes en camping, pas de panique non plus, vous trouverez de nombreux loueurs dans le coin. Dans tous les cas, les prestataires prêtent également des cartes d’itinéraire, que vous pouvez compléter par une application GPS.

La boucle « Tour du Pays Vaison Ventoux » au départ de l’office de tourisme fait 42 km et possède une variante de 28 km par Rasteau et Sablet dont je me contenterai ;-).

Me voici devant l’Office de Tourisme à 9h, prête pour cette demi-journée de vélo. Je sais la beauté des paysages alentours que j’ai déjà longés en voiture. Mais à vélo, ce sera différent. L’effort, les sensations, tout cela sera forcément plus « prenant ».

Roaix

Je m’attaque à la sortie de ville sur la départementale 51 jusqu’au croisement avec la  D94. A partir de là, le voyage commence véritablement. On bifurque sur une petite route de campagne le long des vignes qui offre de très beaux points de vue sur le Mont-Ventoux et les Dentelles de Montmirail.

Roaix

Le chemin me mène jusqu’à Roaix, un village juché sur son petit promontoire où tout semble être ramassé autour de son clocher. L’image est digne d’une carte postale et je décide de grimper en direction du cimetière (face à la Poste) pour prendre de la hauteur. Autant vous prévenir, la montée est un peu sport …

Mais une fois là-haut, quelle récompense ! Les vignes s’étirent à 360 %  – offrant un panorama sur les vignobles, Séguret et la pointe du Ventoux. Une pause photos s’impose !

Je me remets en route sur environ 3.5 km et poursuis jusqu’au village de Rasteau dont je vois déjà le campanile…

Rasteau

Je vous conseille d’y faire une petite halte pour le visiter, vous y restaurer en terrasse et à l’occasion visiter ses caves.

Pour ma part, ce sera pique-nique. Reste à trouver le spot ! Et il existe ! Sur la section non goudronnée entre Rasteau et Cairanne, je trouve un petit mas en pierre au milieu des vignes

– elle vous parle cette image non ? – l’endroit idéal pour se poser un moment. Impression soudaine de faire partie d’un tableau…

Sablet

Ma pause-déjeuner sur l’herbe terminée, me revoici en selle, direction Sablet à 6 km via le chemin de la Dague.

Magique ! J’entame une descente  plongeante dans un océan de vignes. La vue est imprenable sur les villages de caractère de Sablet, de Gigondas et  de Séguret.

Vue + légère brise de l’élan = Rafraîchissant !

Après un passage sur le pont de l’Ouvèze, on rejoint la départementale pour entrer à Sablet. Je ne saurais trop vous conseiller de visiter Séguret à pieds, par ailleurs classé parmi les plus beaux villages de France.

Retour vers Vaison-la-Romaine

Le retour vers mon point de départ se fait en rejoignant la RD7. Là, s’arrêter un instant et se retourner pour contempler la vue sur nos petits villages de Sablet et Séguret,  vaut également le coup d’œil.

Séguret en Vaucluse

Pour revenir sur Vaison-la-Romaine, je choisis l’itinéraire assez physique par les Dentelles de Montmirail. Le dénivelé d’une centaine de mètre bordé de pins de carré d’oliviers et de vignes me donne du fil à retordre. Mais pas de regret, la vue vaut vraiment l’effort encore une fois ! La descente qui suit aussi 😉

Des images magnifiques plein les yeux, de l’exercice physique … Ce soir, je vais bien dormir !

 

En pratique

Distance : 28 km
Niveau : moyen
Durée : 2h
>> Voir l’itinéraire
>> Télécharger la fiche circuit

Crédits photos : @Alain Hocquel

Carole Claudepierre

Ecrit par

Au travers de toutes ses facettes, de ses nombreux visages de l’enclave des Papes au Luberon, le Vaucluse propose une palette d’expériences à vivre. Certaines goûteuses, d’autres rafraichissantes, sportives ou encore culturelles - chacune porte en elle un souvenir que je suis heureuse de partager aujourd’hui avec vous. Vous me suivez ;-) ?

Commentaires

  1. Ecrit par botez bernard le 30 août 2018, 09:37 [Réponse]

    le Vaucluse est une magnifique region c’est avec bonheur que nous y retournons tous les ans meme l’air est parfume des senteurs du midi et tous les ans nous descendons du 59 du nord avec grand bonheur

    • Carole Claudepierre
      Ecrit par Carole Claudepierre le 30 août 2018, 09:41 [Réponse]

      Bonjour Bernard,
      Nous sommes heureux de votre attachement au Vaucluse et nous vous disons à l’année prochaine :-). Belle journée à vous

  2. Ecrit par LAIGRE le 30 août 2018, 08:24 [Réponse]

    Puisque que vs parlez vélo(moi le vtt) je voulais vs dire que je rentre de vacances du Vaucluse(Malemort du C)et j ai réussi après 2 reprises (car perdu la première fois ) monter au sommet du Ventoux par les chemins mais c est une catastrophe comment les circuits en chemins sont fléchés.Le fruit du hasard sans doute un guide existe pour ns accompagné en V A E qu’elle dommage que tt soit basé sur l argent!!

    • Carole Claudepierre
      Ecrit par Carole Claudepierre le 30 août 2018, 09:54 [Réponse]

      Bonjour,
      Merci pour votre retour utilisateur et un grand bravo pour votre ascension du Ventoux ! La fiche des itinéraires vélo présentés et leurs variantes figure au bas de l’article.
      Néanmoins pour les circuits VTT & E Bike, voici un lien vers une page dédiée https://www.provence-a-velo.fr/circuits-vttae/boucles-VTT/offres-103-1.html où tous les tours sont indiqués.
      Belle journée à vous 🙂

Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Veuillez répondre à cette question pour valider le commentaire : *