Châteauneuf-du-Pape: le domaine Bouachon entre oenotourisme et « oenoculture »

Dans un caveau flambant neuf, avec des lustres de cristal, des présentoirs en ronce de noyer, le pavillon Bouachon accueille ses visiteurs avec l’ambition de proposer un nouvel assemblage: l’oenotourisme et la Culture

Le revêtement de la cour qui accueille le visiteur est fraîchement posé et le jardin à la Française attend les premiers bourgeons du printemps pour prendre vie. Sur la façade, la statue de Bacchus veille sur le caveau Bouachon (anciennement Skalli) où sommeille le vin en bonification contenu dans des foudres, des barriques et des bouteilles.

© Colombe Production

Je pousse la porte en acier vitrée. Le style est épuré, d’un ton chic et décontracté, à la fois moderne et traditionnel.

Un immense présentoir en ronce de noyer annonce que je suis sur un terroir de prestige: l’appellation Châteauneuf-du-Pape. Des étagères présentent de belles bouteilles au blason en relief : ici reposent la Tiare non millémimée, là la cuvée spéciale et la cuvée Réserve Dédication.

Quant au vin blanc du domaine Bouachon, composé de 90% de grenache et 10% de syrah, il est issu de parcelles vieilles de plus de 70 ans et subit un élevage poussé sur 24 mois. Un véritable plaisir pour le palais…

Seuls 80 vignerons sur 358 domaines en appellation Châteauneuf-du-Pape en produisent car le terroir sec s’y prête moins que dans d’autres régions de France.

© Colombe Production

« Nous ne sommes pas des oenologues. Nous sommes dans le plaisir d’apprendre. Pas de process pur ici mais juste le plaisir du vin ». C’est ainsi que Florent Rigaut accueille ses hôtes à la Maison Bouachon.

Florent nous donne les clés pour apprendre les cinq familles d’arômes, pour percevoir le goût comme le ferait un thérapeute. Il y a à la fois un côté pédagogique et très ludique dans ses explications. Mais c’est aussi un rendez-vous gourmand car Florent, fils de trois générations de pâtissiers, aime marier le vin au chocolat ou le vin avec le fromage

Florent Rigaut aime faire découvrir les arômes des vins © Colombe Production
Le vin blanc est une des originalités
du Domaine Bouachon
© Colombe Production

Je poursuis ma visite dans le caveau flambant neuf. D’autres visiteurs écoutent les explications de Pauline qui décrypte la carte géographique et géologique des Côtes-du-Rhône, ses crus, ses appellations village… Je comprends à quel point le terroir ne fait pas tout, ni les treize cépages qui donnent naissance aux différents Châteauneuf-du-Pape.
Mais que le savoir-faire et le travail de l’assemblage sont essentiels quant à la réputation d’un domaine.
Je suis impressionnée par la salle des foudres (toujours en chêne) qui contiennent chacun 4000 litres de vin.

Les foudres abritent chacun 4000 litres de vin © Colombe Production

Je remonte un peu l’histoire de la famille Bouachon grâce à quelques photos en noir et blanc qui trônent fièrement sur les étagères.
Il faut remonter à 1898 pour aller à la rencontre de cette famille de tonneliers qui remplira plus tard ses cuves avec son propre vin en 1915. Aujourd’hui, le domaine, après avoir été vendu à M. Skalli, appartient à M. Boisset, qui communique sous l’identité Bouachon.

La famille Bouachon a rempli ses fûts avec son vin en 1915 © Colombe Production

Après les explications précieuses de Pauline, je découvre une immense salle. Elle attend ses 180 hôtes, souvent des entreprises et leur séminaire.

Arrivé en 1998 à Châteauneuf-du-Pape pour y faire ses premières armes, en sortant du lycée viticole d’Orange, l’Ardéchois Florent Rigaut n’aura de cesse de faire progresser le domaine Bouachon et lui donner un nouvel élan. Pour lui, le vin est synonyme de plaisir, d’échanges et de découvertes. Ainsi, dès cet été 2019, il souhaite lancer un bar à vins éphémère avec deux soirées musicales.


Les visiteurs peuvent également goûter aux activités vertes, un pique-nique à vélo ou faire une balade en 2 CV à travers le vignoble.
Le leitmotiv du quadragénaire est de gommer la saisonnalité !

C’est cette salle immense qui vient de voir le jour pour accueillir notamment des séminaires d’entreprises © Colombe Production

Maison Pavillon Bouachon
Avenue Pierre de Luxembourg
84230 Châteauneuf-du-Pape
https://www.pavillondesvins.com/

Violette

Ecrit par

Ici, souffle le mistral sous le soleil qui réchauffe les âmes. Le vent balaye le plateau de Sault, siffle sur le mont Ventoux, aiguise les Dentelles de Montmirail, défie le palais des papes et caresse la Sorgue, le Rhône et la Durance. Mais dans le Vaucluse, le vent porte aussi les mots du poète Frédéric Mistral et sème les tirades théâtrales pendant le célèbre Festival d'Avignon. Telle une colombe, j'aime survoler cette terre fertile composée des plus grands vignobles du monde, picorer dans les assiettes des grands chefs de Provence, admirer le savoir-faire des artisans. Et vous faire partager ces instants de bonheur...’

Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Veuillez répondre à cette question pour valider le commentaire : *