Carmentran fait le Murs

Samedi 21 mars 2015.
Je vais encore devenir ignoble et affreux, comme tous les ans à la même période, dans ce village de Murs en Luberon.
C’est mon boulot de bouc émissaire acariâtre pour mieux m’enflammer sous les lazzis de la foule en délire. Mon nom est : Carmentran.


C’est reparti pour un tour.  Vous, la population, allez chanter « Adieu pauvre Carmentran » en buvant du vin sous le fallacieux prétexte de vous réchauffer les intérieurs.

Je la connais la rengaine, c’est moi le chef d’orchestre, le meneur de revue. Carmentran comme « Carême entrant »…tout à fait mon style ! Je n’y peux rien, c’est vous qui avez choisi la saison en invitant, en guise d’alibi, Saturne, Dionysos, Ibis, une bande de joyeux drilles, comme une mondialisation de la bamboule. Une fois par an, vous cédez au plaisir fugace de fêter, dites-vous, la victoire de la lumière, le réveil de la nature, la germination de la terre au sortir de l’hiver.

Néanmoins, comme d’habitude, je vais devenir vieux, délabré, haïssable, on va me trimballer dans les rues en me disant des gros mots et vous serez déguisés en n’importe quoi, chapeaux pointus turlututu escorté par des musiques improbables, cerné par des bouffetaïres et leur poudre de perlimpinpin. Quand arrive l’heure de mon jugement, c’est moi le responsable inconditionnel de tous vos maux, le bouc-émissaire de toutes vos misères et tracasseries, et vous en profitez pour régler vos comptes avec les voisins, avec le maire et son conseil municipal, avec l’administration… et que fusent les quolibets à mon encontre. La foule en délire pour foutre le feu à celui qui a collecté vos turpitudes tout au long de l’année. « C le maudit », je suis.

© Dominique Bottani

© Dominique Bottani

Comme ce jour là, tout est permis, vous fricotez avec le maire, le garde-champêtre, le juge, le procureur et les autorités religieuses pour une soirée d’impertinence, histoire de s’affranchir des règles du quotidien, vous prendre pour le roi ou le patron, petits diablotins que vous êtes. Parce que vous l’aimez bien le Diable et moi, son soutier qui vous accompagnons tout au long de l’année. Heureusement que nous sommes là pour vous dérider tout au long du cortège, avant le grand brasier sur la place de l’Eglise qui va vous refaire une virginité.

N’oubliez pas tout de même, que ce n’est pas moi qui flambe au milieu du bal, c’est vous, vos égarements, vos petites et grandes faiblesses, vos culpabilités. C’est vous qui êtes en flammes et je serai juste derrière pour profiter du spectacle. Le frôlement sur votre épaule gauche, c’est moi, le petit frisson qui vous saisit, moi encore. C’est pas que je devienne acariâtre mais quitte à porter le chapeau,  je vous aimerais plus rigolards, plus fantasques, au jour le jour, moins tristounets et blafards de l’intérieur.

Dès dimanche matin, vous allez retomber dans vos travers, sans gêne ni regrets, implacables et sûrs de vous. Et moi je vais me remettre au turbin. Finalement, frères humains qui grâce à moi vivez, je vais vous avouer un truc : la vanité, c’est le péché que je préfère.

Carmentran de Murs (Luberon) Carnaval de Murs - 03350050

Samedi 21 mars 2015 à partir de 14h30 .

Diner à 19h30 servi sous le chapiteau (16 €, sur réservation au 04 90 72 62 86).

Plus d’informations sur www.provenceguide.com

 

Texte Hugues Masoch, Photos Mairie de Murs, Dominique Bottani

 

Hugues

Ecrit par

J’arpente le Vaucluse depuis presque 40 ans pour raconter les choses et les gens, dégotter des coinstots plus ou moins bizarres, austères parfois, festifs et surprenants souvent, pleins d’histoires petites et grandes. J’ai toujours aimé soulever les jupes du quotidien. Je n’ai jamais été déçu. Alors restez avec moi pour vous faire partager mes découvertes.

Commentaires

  1. Ecrit par Delilah Hanterloar le 31 mars 2015, 13:16 [Réponse]

    Inoubliable! Merci à tous et toutes!

  2. Ecrit par Christen le 1 avril 2014, 20:38 [Réponse]

    Félicitations, merveilleuse tirade à la gloire et défense de Carmentran…..

  3. Ecrit par LHERMILLIER le 27 mars 2014, 17:24 [Réponse]

    BRAVO CHOUETTE COMMENTAIRE ET TOUT çÀ C’EST POUR DE VRAI; ALLEZ ! TOUS À MURS SAMEDI APRÈS MIDI ET JUSQU’À LA NUIT…

Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Veuillez répondre à cette question pour valider le commentaire : *