Brantes, là où se cache la magie de Noël

Comme tous les endroits magiques, Brantes se mérite. De l’aveu même de ses 85 habitants, le petit village fièrement accroché au Ventoux est une récompense. C’est exactement ce que j’ai ressenti, quand, au détour du dernier virage, éclate dans la nuit, les étoiles de Brantes. Perçant l’obscurité de la nuit de décembre, les maisons illuminées ouvrent la porte d’un conte merveilleux. Si loin des villes, si près de la voute céleste, les astres brillent de mille feux comme pour accompagner la manifestation « Brantes dans les Etoiles » qui réunit trois soirs durant, les métiers d’arts de la région du Ventoux.

Le village dans la nuit©Herve Detterer

On écoute avec attention le flûtier

On écoute avec attention le flûtier

Broderie, poterie... des artistes artisans vous attendent

Broderie, poterie… des artistes artisans vous attendent

 

L’air frais me pique un peu le visage mais il est doux et pur pour guider mes pas dans les ruelles de Brantes. Seules les guirlandes de Noël éclairent nos pas, valeureux explorateurs des rencontres inoubliables. Car c’est bien de ça qu’il s’agit. Ici, à Brantes dans les Etoiles, toute la magie de Noël est rassemblée en un seul endroit, un seul moment. Les habitants ont généreusement laissé une pièce, une maison, aux artisans d’art pour leur permettre la rencontre avec nous. Première porte poussée, dans l’âtre de la cheminée se consume deux bûches, un gros chat ronronne sur un fauteuil accueillant. Philippe Bolton, flûtier de Villes-sur-Auzon, présente ses flûtes à bec. En buis, plus d’une vingtaine de références sont posées sur la table comme une petite forêt musicale. Il en prend une, joue et les yeux des enfants s’éclairent… Je resterais bien des heures à écouter cet érudit passionné parler de l’origine de cet instrument venu du XIVe siècle. La pièce est chaleureuse mais petite, il faut laisser la place aux nombreux visiteurs et poursuivre l’ascension de Brantes, sous les étoiles.

Le clocher du village se pare de lumière

Le clocher du village se pare de lumière

la Faïencerie illuminée

 

 

C’est alors qu’on croise un groupe embarqué par une fée au parapluie lumineux, des enfants descendent les ruelles en courant tandis que papys et mamys les couvent des yeux…. Le temps est comme suspendu… Une bonne odeur de soupe à l’oignon émane d’un estaminet. Ce sont les Aventurières du Goût, des cuisinières qui privilégient le bio et les saveurs oubliées qui proposent un moment de partage. Les gens sont attablés, dedans, dehors, encore une fois, le ciel étoilé comme une chapelle Sixtine leur sert de décor.

 

Les maisons de poupée défilent, petites fenêtres sublimées par des bougies, et je pousse la porte encore pour aller à la rencontre d’une tisserande, Vanessa Combes. Elle me parle de son métier à tisser, des laines, mérinos, alpaga qu’elle utilise dans les merveilleuses étoles qu’elle fabrique. Les vêtements sont superbes et c’est émouvant que toucher ces pièces faites de toute main. A quelques mètres, la petite porte s’ouvre chez la Santonnière, Véronique Dornier. Elle vit à Brantes à l’année et a choisi de faire des santons… bleus. Petits personnages qui invitent à la rêverie alignés dans sa boutique qui régalent les yeux.

Le céramiste du village a ouvert son atelier d’autres créateurs. Des faïences délicates et poétiques sont exposées à côté des pichets, tasses, saladiers dans un joli capharnaüm. Le maître des lieux, un Hollandais tombé amoureux de Brantes voilà 30 ans me raconte la cuisson du biscuit et l’émail des faïences. Je termine ma découverte, attablée à l’Auberge du village, Bistrot de pays à la réputation déjà solide. Un menu unique pour régaler tout le monde et des tables mitoyennes pour cultiver l’échange. Une bonne soupe maison, de la daube savoureuse et le flan aux œufs de ma grand-mère. Et là encore, avec la patronne des lieux, un échange simple, riche et chaleureux…

A l’image du village qu’il faut absolument découvrir, sous les étoiles ou sous le soleil.

Toutes les maisons jouent le jeu des lumières

Toutes les maisons jouent le jeu des lumières

Brantes dans les Etoiles, du 27 au 29 décembre de 17 h à 22 h. Les artisans du village et du Ventoux exposent. Animations musicales, lectures. Restauration sur place avec les Aventurières du Goût (soupes et gourmandises à emporter), La Poterne (soupes et tartes…) Le bistrot de Pays : l’Auberge de Brantes (cuisine de terroir), La Guinguette (frites, bière et musique…), Les Louchiers Voconces (soupes servis dans la cour de l’école).

Manifestation organisée par l’Association Toulourenc Horizons ; Programme détaillé et liste des artisans sur  http://toulourenc-horizons.org

 

 

 

Texte et photos Laurence

Photo à la Une Hervé Detterer

Sylvie Poux

Ecrit par

Tombée sous le charme et la qualité de vie du Vaucluse, il y a plus de 30 ans, je continue à m’émerveiller des paysages, de la lumière, des gens avec « l’accent » et de leur authenticité. A cela se rajout l’envie irrésistible de vous faire partager mes coups de cœur et mes découvertes gourmandes, culturelles ou pittoresques.

Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Veuillez répondre à cette question pour valider le commentaire : *