Dans les coulisses du Sanglier Paresseux

Le Sanglier Paresseux est un lieu de surprise et de contraste. Parce que tout d’abord, rien ne laisse imaginer, en montant les lacets de cette petite route qui mène à Caseneuve, village tranquille de quelques centaines d’habitants, que l’on y trouvera une adresse tenue comme un palace – honte à moi de supposer cela dans un pays aussi surprenant que le Luberon -. mais aussi parce qu’ installés dans les fauteuils moelleux du restaurant, devant le panorama à couper le souffle de la vallée d’Apt, les clients n’ont probablement aucune conscience de la formidable énergie que Fabricio Delgaudio et son équipe déploient derrière la porte battante qui sépare la cuisine de la salle, pour délivrer des plats d’une rare et belle créativité.

Caseneuve

Assister au « coup de feu » dans la cuisine du Sanglier Paresseux, c’est être témoin d’un déploiement d’énergie hors du commun : gestes rapides et précis, regards intenses, chorégraphie millimétrée des pas pour passer d’un poste à un autre, on perçoit une intensité qui nous fait aimer d’emblée, et la cuisine de Fabricio Delgaudio, et la passion de sa brigade. Les « Oui Chef » retentissent en permanence, à peine couverts par les annonces de plats à préparer, ou par les indications rigoureuses du chef qui suit tout ce mouvement d’un oeil affûté.

Ceviche de daurade acidulé aux agrumes et piments doux, tartines au pesto de roquette

Suivre cette brigade à l’œuvre c’est aussi voir déployé tout l’art de la technique culinaire, et réaliser la complexité de ces assiettes qui nous arrivent comme des propositions, ou des invitations à l’émerveillement. De fait, chaque plat qui passe la porte est un petit théâtre, et l’on réalise l’importance du geste, du dressage, ce coup d’œil qui vient compléter la connaissance parfaite de la technique dans une finale virtuose de couleurs et de formes.

Ceviche de daurade acidulé aux agrumes et piments doux, tartines au pesto de roquette

Fabricio Delgaudio, chef du Sanglier Paresseux

 

Le chef est peu disert sur sa cuisine, il laisse à son interlocuteur le temps de la découvrir par lui-même. En revanche, il donne volontiers quelques éléments de son parcours -Le Meurice à Paris, entre autres adresses notables-, raconte son attachement au Luberon et à Caseneuve où il est venu, amoureux, poser les fondations du restaurant en 2009, et plaisante au sujet des sangliers, « pas si paresseux que ça finalement ». Sa cuisine est à la fois l’expression de sa vie, de ses origines brésiliennes, de sa situation dans ce beau Luberon, et d’une philosophie de partage ; « les gens qui viennent, et ceux qui reviennent, sont toujours accueillis avec la même chaleur, et dans le même esprit d’une cuisine exigeante mais abordable » résume le chef.

En terrasse devant la vue sur la vallée d’Apt

Moi, ça me plaît bien ; il ne faudra pas beaucoup de temps avant que je revienne, sanglier paresseux, goûter à la cuisine pleine d’énergie du chef et de sa brigade.

Noisette de boeuf fondante, palet de foie gras du Gers, jus corsé au Noilly Prat


Le Sanglier Paresseux
84 750 Caseneuve
contact@sanglierparesseux.com

www.sanglierparesseux.com
T. + 33 (0)4 90 75 17 70

texte et photos Pierre Marilly

Ecrit par

Je suis photographe et rédacteur dans les domaines de la gastronomie, du vin et de l’art de vivre. Arrivé en 2009 dans le Vaucluse, j’explore avec un bonheur toujours renouvelé ce coin de Provence authentique, à la rencontre des passionnés qui font vibrer mes sens ; chefs, vignerons, producteurs. Pour moi, il n’y a pas de petits sujets ! J’ai surtout à cœur de vous faire ressentir, par la magie des images et du verbe, la chaleur des fourneaux de cuisine pendant le coup de feu, ou la fraîcheur d’un chai en été.

Commentaires

  1. Ecrit par PETRE le 8 décembre 2014, 15:21 [Réponse]

    un véritable artiste, inventif et au travail parfait, une des meilleures tables du coin

  2. Ecrit par Audrey le 22 octobre 2014, 06:54 [Réponse]

    mon resto préféré!! toujours au top merci à Fabricio et sa brigade.

  3. Ecrit par Ann De Roo le 16 juin 2014, 21:20 [Réponse]

    Créatif, savoureux et régulier: Sans aucun doute une des meilleures adresses en Luberon, pour ceux qui aiment la cuisine créative. Attention le restaurant est souvent vite complet. Mais le service est efficace et la carte des vins est suffisamment diversifiées et de qualité. Et également inclus: une très belle terrasse!

  4. Ecrit par Gagner de l argent en Bourse facilement le 18 avril 2014, 02:53 [Réponse]

    Un veritable travail d orfevre, vous nous faite reellement plaisir.

Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Veuillez répondre à cette question pour valider le commentaire : *