Au rendez-vous des bugadières

La bugade est un terme d’origine provençale. C’était autrefois la grande lessive du linge de maison et par extension le lieu où les villageoises et lavandières la faisaient : le lavoir. Il constituait, avec la fontaine, un espace social, un genre de forum des femmes du village, véritable foyer de propagation des nouvelles et des rumeurs, loin du regard des pères et des époux. Aujourd’hui, ces lavoirs font partie de notre patrimoine rural et participent beaucoup au charme de nos villages.

Le lavoir de Puyméras ©Gombert

Le lavoir de Puyméras ©Gombert

Petite histoire des lavoirs

Au fil des siècles, les hommes ont déployé des trésors d’ingéniosité et de technicité pour domestiquer, canaliser et amener jusqu’à eux l’eau si précieuse. Dès la fin du XVIIIe siècle, le lavoir apparait dans les équipements publics. Il répond à un idéal moderne d’hygiène et de salubrité et devient rapidement un lieu privilégié, un centre de convivialité, d’échanges où s’expriment les joies et les peines de la vie domestique.

Chaque hameau et village en possède un ou plusieurs. Le plus important est placé en dehors de l’enceinte, alimenté directement par une source ou un puits. Il permet les grandes lessives. Les lavoirs secondaires, souvent accolés à une fontaine, offrent moins d’espace et sont intégrés à la rue ou à la placette du village. L’unité de base se compose de deux bassins, l’un pour le lavage et l’autre pour le rinçage, protégés du soleil sous des toitures ou parfois sous des arcades.

Balade en images de ceux qui sont toujours là

Le lavoir de St Saturnin les Avignon © A Hocquel

Le lavoir de St Saturnin les Avignon © A Hocquel

Le lavoir de Savoillans ©A Hocquel

Le lavoir de Savoillan ©A Hocquel

Le lavoir de Peypin d'Aigues ©A Hocquel

Le lavoir de Peypin d’Aigues ©A Hocquel

Le lavoir de Modène ©A Hocquel

Le lavoir de Modène ©A Hocquel

Le lavoir de Goult ©A Hocquel

Le lavoir de Goult ©A Hocquel

Le lavoir de Beaumont du Ventoux ©A Hocquel

Le lavoir de Beaumont du Ventoux ©A Hocquel

Le lavoir de Crillon le brave © A Hocquel

Le lavoir de Crillon le brave © A Hocquel

Le lavoir du Beaucet ©A Hocquel

Le lavoir du Beaucet ©A Hocquel

Le lavoir de Caromb © A Hocquel

Le lavoir de Caromb © A Hocquel

Le lavoir de Séguret ©A Hocquel

Le lavoir de Séguret ©A Hocquel

Il en existent beaucoup d’autres. Tous ont bien entendu perdu leur vocation initiale avec l’arrivée vers les années 1950 de la machine à laver mais ils restent les témoins de l’histoire locale et des pratiques du village.

 

Valérie

Ecrit par

Curieuse de tout, gourmande et gourmet, j’adore toutes les bonnes et belles choses en général. Fan de cuisine et de vin serait exagéré mais ce qui m’anime avant tout, c’est ma passion pour le Vaucluse, mon département d’adoption dont je raffole. J’aime rencontrer tout ceux qui comme moi se plaisent à valoriser ses atouts, et surtout à transmettre leur passion et leur savoir faire. Je consacre une partie de mon temps libre à parcourir le département, inépuisable, et suis toujours partante pour découvrir un nouveau lieu et dénicher une bonne adresse. J’aime écrire aussi et ai quelques monomanies : les glaces (celles à la crème de préférence) et les réseaux sociaux.

Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Veuillez répondre à cette question pour valider le commentaire : *