A Ménerbes, un jardin dans un océan de vignes

Récemment créé au cœur des vignobles d’Yves Rousset-Rouard dans le Luberon, le jardin botanique du Domaine de La Citadelle à Ménerbes est – comme il est dit dans la chanson –  « un jar-din extra-ordi-naire ». Vous me suivez ?

Ce jardin faisait partie de ma bucket-list et c’est par une après-midi encore un peu fraîche que je m’y suis rendue.

Sur la droite, à quelques encablures du village, je repère  facilement les panneaux  du lieu-dit couplé au Musée du tire-bouchon. Rapidement, je quitte la route et m’engage dans l’allée du Domaine bordée d’oliviers. Dès lors, et pour une 1h30 de balade, je cheminerai entre vignoble et forêt, dans un piano de senteurs à ciel ouvert.

Geneviève et Anne-Claire m’accueillent et m’orientent vers le jardin botanique et aromatique. Contrairement aux  groupes, la visite pour les particuliers se fait de façon autonome. Mais ne craignez rien, vous ne serez jamais perdus. Juste égarés par tant de parfums 🙂

Pour la petite histoire…

Ce jardin, Yves Rousset-Rouard en rêvait depuis ses 12 ans. Si l’homme est aujourd’hui plus connu pour sa carrière politique – notamment comme 1er magistrat de Ménerbes durant 19 années,  ou encore comme producteur de quelques florilèges cinématographiques de l’équipe du Splendid – il l’est moins pour ses rêves. Encore que… Un vignoble. Des vins classés. Maintenant un jardin botanique. Ses rêves, Yves les concrétise par goût. Pour notre plus grand plaisir.

Une balade de senteurs et couleurs…


Après avoir longé les vignes sur un sentier en lacets jusqu’à l’orée de la forêt de chênes verts, truffiers et noisetiers, deux bornes me signalent que je suis sur la bonne voie et m’informent qu’un arboretum sera ici le prochain projet d’Yves.

Au niveau de la 1ère terrasse dédiée aux plus d’une trentaine de bacs fleuris dominent le paysage. Adossés à la colline, les plants ont pour point de mire une vue panoramique sur la Citadelle, les monts de Vaucluse, les petit et grand Luberon  et le Ventoux. Grandiose !

domainedelacitadelle©caroleclaudepierre
domainedelacitadelle©caroleclaudepierre
domainedelacitadelle©caroleclaudepierre

Je commence à découvrir  l’espace alloué aux plants. Se succèdent alors la découverte de l’herbe bisons qui donne sa couleur à la célèbre vodka polonaise, puis de l’herbe à curry.  Mon coup de cœur ! C’est à ne pas en croire son…  nez. Passez la main dedans et humez l’odeur enivrante 🙂, c’est bluffant !

Les différentes espèces dorigan, compact ou doré, épicé ou blanc… m’offrent une gamme couleurs insoupçonnée – tout comme les variétés de thyms et leurs camaïeux de vert. Pendant ce temps, les abeilles sont à l’œuvre sur les bulbes de la ciboule. Je les suis des yeux dans une douce senteur de romarin. Viennent alors les sauges en fleurs. Les clochettes mauves  en forme d’orchidées de la Coppa rivalisent de beauté 😍

jardindelacitadelle-sauge©alainhocquel
Jardindelacitadelle-origandore©alainhocquel
Domainedelacitadelle-ciboule©alainhocquel

Je connaissais la menthe verte, douce ou poivrée…. C’était sans compter le génie créateur de Dame Nature qui a développé bien d’autres espèces toutes aussi plus surprenantes et odorantes les unes que les autres : menthe-pomme, menthe-banane, menthe-pamplemousse, menthe –gingembre ou encore menthe- chocolat, véritable confiserie florale … Car oui, son parfum est conforme à son nom !

 

Entre chaque terrasse, des bancs et des tables de pique-nique jalonnent le parcours et invitent à des pauses contemplatives de la vue façon « cinémascope ». Mais, j’ai hâte de découvrir les autres terrasses et mes pas m’entraînent déjà à l’étage supérieur.

Une rocaille de succulentes en cours de germination ouvre la restanque des plantes médicinales et sauvages, très appréciée des visiteurs. Entre deux rochers,  les cactées semblent ici profiter de la fraîcheur des pierres tandis que des petits panneaux décrivent les usages et les vertus de chaque plante : le pavot de Californie, la pimprenelle – riche en vitamine C et capable d’enrayer l’hémorragie, …

Domainecitadelle©AlainHocquel

Je m’attarde également auprès des plantes sauvages et comestibles qu’Yves Rousset-Rouard a gentiment confiées à une association de passionnés. Le point commun entre la Mauve Sylvestre et le Crépis de Nîmes ? Parfaits dans les salades ! La consoude quant à elle fera d’excellents beignets 😋

domainedelacitadelle-bacs©alainhocquel

Une visite aux parfums de mystères… Chut…

Protectrices ?  Énergisantes ou toxiques ?  Je préserverai le secret des plantes magiques. A votre tour de venir percer leur mystère ….

Le temps me retient encore quelques instants dans ce tableau floral avant que je ne redescende vers le Musée où une dégustation des vins de la Citadelle m’attend 🙂

Ce jardin botanique et aromatique tient donc toutes ses promesses. Et pour moi, il a déjà gagné son titre de Jardin remarquable !

En savoir plus : http://jardindelacitadelle.com/

 

Texte : Carole Claudepierre

Photos Carole Claudepierre et Alain Hocquel

Vidéo : Alain Hocquel

 

Carole Claudepierre

Ecrit par

Au travers de toutes ses facettes, de ses nombreux visages de l’enclave des Papes au Luberon, le Vaucluse propose une palette d’expériences à vivre. Certaines goûteuses, d’autres rafraichissantes, sportives ou encore culturelles - chacune porte en elle un souvenir que je suis heureuse de partager aujourd’hui avec vous. Vous me suivez ;-) ?

Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Veuillez répondre à cette question pour valider le commentaire : *