Et si l’on fêtait la truffe ?

Depuis mi-novembre, il est un événement gourmand très attendu des professionnels et des amateurs : le grand retour de la truffe fraîche sur les étals des marchés.

Cette année, même si la production de truffes a un peu fléchi au regard de la sécheresse, le Vaucluse reste un territoire de prédilection pour s’en procurer !  Et la fêter !

La truffe à la fête sur les marchés

Les marchés aux truffes, c’est toute une ambiance : des paniers en osier garnis de rabasses odorantes (le nom provençal de la truffe), des échanges sympathiques avec les trufficulteurs heureux de présenter leur récolte et leurs animaux de cavage, des défilés en habits hauts en couleurs et des cérémonies dédiées au diamant noir  ….. Sans compter les somptueux produits à base de truffe et les recettes des connaisseurs pour nous régaler. Vive la saison des truffes !

Le marché aux truffes de Carpentras

Le marché de Carpentras marque l’ouverture de la saison, et attire gourmands et gourmets chaque vendredi jusqu’à la fin de l’hiver. Créé au 12ème siècle, il est le plus ancien marché aux truffes de France et fait figure de référence. C’est là que les professionnels vauclusiens se réunissent dans la cour d’honneur de l’hôtel-Dieu pour fixer les tarifs du diamant noir au gré des négociations – tandis que les particuliers ont tout le loisir de faire leurs emplettes sur le parvis de l’office de tourisme.

Le petit marché aux truffes de Ménerbes

Le petit marché aux truffes de Ménerbes est également très prisé pour s’approvisionner en truffes. Chaque année entre Noël et le 31 décembre, il est une ode au diamant noir. Outre le plaisir d’y dégoter de belles pièces, c’est aussi l’occasion d’une balade dans ce joli village perché typiquement provençal, classé parmi les plus villages de France au cœur du Luberon.

Réservé aux particuliers, il réunit une quinzaine de trufficulteurs venus vendre leurs trésors, calibrés et fraîchement brossés. Après un premier tour des stands – tous plus appétissants les uns que les autres – pour repérer le tarif en vigueur, on refait un tour … Un petit coup de canif pour vérifier la qualité comme il se doit, et nous voilà repartis la pépite à la main, pas peu fiers de notre achat ! On veillera à la placer à l’abri de l’air, puis au réfrigérateur pour la conserver quelques jours.

PS : on en profite pour aller faire un tour à la Maison de la Truffe et du Vin, au cœur du village et adresse incontournable des gourmets 😉

La truffe célébrée !

La Messe des truffes à Richerenches – le 19 janvier

Après le ban des truffes le 16 novembre à Richerenches, le temps est à la célébration liturgique avec la Messe des truffes le 19 janvier à 10h30. C’est une tradition, tous chaque troisième dimanche du premier mois de l’année qui est célébrée. Dans ce village, au cœur de l’Enclave des Papes, la Messe des Truffes rend hommage à Saint-Antoine, patron des trufficulteurs et bénit le diamant Noir.

Truffolio à Pernes – les- Fontaines – le 2 février

Cette fête rassemble passionnés, non-initiés, curieux, gourmands autour de la truffe. On va à la rencontre des rabassiers du Comtat pour découvrir ou redécouvrir le diamant noir dans tous ses états. On flâne de stand en stand, on navigue parmi les effluves subtiles de la tuber Melanosporum accomodée aux produits du terroir ou préparée dans des plats goûteux et typiquement locaux. Dégustations, démontrations, … Assurément, vous ne regarderez plus jamais la truffe de la même façon à l’issue de cette journée !

Petit guide de conservation et utilisation de la truffe

Pour des recettes froides, consommez la truffe fraîche.
La truffe en conserve par contre se cuisine très bien à chaud (brouillades, omelettes, foies gras, pâtes, risotto, et diverses sauces les pâtes, le riz, les pommes de terre, les œufs). Servez-vous également du jus qui est un véritable concentré d’arômes ;-).
Vous pouvez la congeler et dans ce cas, utilisez-la dans les mêmes conditions que la truffe en conserve.

Plantin : L’univers de la truffe à l’Institut du diamant noir

Experte de la truffe depuis 1930, l’entreprise familiale Plantin située à Puyméras est le fournisseur des meilleures tables de France et des épiceries fines dans le monde entier.
Il y a peu, cette maison qui n’a plus rien à prouver, a décidé de se tourner un peu plus vers les particuliers en ouvrant un espace cosy – à la fois didactique, évocateur et alléchant grâce à sa boutique-écrin.

Parquets et buffets bas en chêne clair massif, étagères en fer forgé, habillage noir et doré… tout est beau et invite à se pencher de très près sur le fameux champignon souterrain qui fit la renommée de Plantin. A visiter !

La truffe noire dans tous ses états

Les truffes, ce sont aussi de nombreux produits d’épicerie fine confectionnés avec le précieux champignon. Il y en a pour tous les goûts : Huile, risotto, terrines et même chocolats ….

Du plus simple comme la fleur de sel, au plus élaboré comme un cœur dans un médaillon de foie gras, ces préparations subliment les plats d’un puissant arôme. Pensez- y !

Carole Claudepierre

Ecrit par

Au travers de toutes ses facettes, de ses nombreux visages de l’enclave des Papes au Luberon, le Vaucluse propose une palette d’expériences à vivre. Certaines goûteuses, d’autres rafraichissantes, sportives ou encore culturelles - chacune porte en elle un souvenir que je suis heureuse de partager aujourd’hui avec vous. Vous me suivez ;-) ?

Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Veuillez répondre à cette question pour valider le commentaire : *