6 engins fun et écolo pour se balader du Ventoux au Luberon

De nouveaux moyens de transport fleurissent sur nos petites routes provençales. Fun et écolo, il y en a pour tous les goûts : du vintage modernisé, des engins qui rapprochent pour se balader en amoureux, d’autres pour emmener sa tribu en vadrouille ou encore, pour les soucieux de leur ligne, ceux qui allient plaisir de la balade et exercice physique. Hop ! c’est parti, moi mon choix est fait !

1/Le E-solex du Ventoux

Bruyant direz vous ? Pas du tout ! Rien à voir avec le solex des années 60, engin bien sympathique mais dont le moteur vous faisait repérer de très loin ! Il s’agit de solex électrique, version développement durable, et c’est la Cave de Terraventoux à Villes sur Auzon, au pied du Ventoux qui les propose pour une balade vigneronne pleine de belles surprises. Casque sur la tête, carnet de route judicieusement attaché sur le guidon et quelques consignes avant le départ – suivre les panneaux et veiller à éteindre le moteur à chaque arrêt pour économiser la batterie-, et hop me voilà déjà dans les vignes. Vitesse de pointe 20 km/heure ! Deux arrêts sur le parcours pour déguster les vins de la cave dans des endroits enchanteurs et cerise sur le gâteau, un pique-nique 100% made in Ventoux dans les jardins de la cave. J’ai adoré !

IF

Plus d’info…

2/Le vélo elliptique du Luberon

Vous savez, ce sont ces engins qui trônent en rang d’oignon dans les salles de sport. Dans le Luberon, ils sont de sortie. Une petite entreprise s’est installée récemment dans le village des Taillades. La jeune équipe d’Endorf-inn distille l’hormone du plaisir en louant des vélos elliptiques à utiliser sur route. Un nouveau moyen de se déplacer assez fun, tout en faisant du sport. Dix minutes m’ont suffit pour maitriser cet engin hybride du vélo et de la course à pied. Le week-end, c’est sur la voie verte  au départ de la gare de Robion que l’on peut louer les vélos; en semaine, on vous les livre dans un rayon de 40 km. Me voilà donc sur la voie verte du Calavon, debout sur ma machine à pédales. Je domine la route, un peu comme si je passais de la conduite d’une voiture citadine à un 4×4.  C’est une nouvelle sensation, une impression de liberté et je trottine à mon rythme sur la voie verte. Une chose est sûre, je ne passe pas inaperçue; le vélo elliptique, ce n’est pas encore très courant. En tous cas c’est très sympa sur route plate et avec des pics parfois qui peuvent atteindre les 35 km heure. Vous dire ce que cela donne dans les montées, je préfère vous laisser essayer !

160506_421_Velo elliptique

Plus d’info …

3/Le trottinette électrique de l’Isle sur la Sorgue

L’Isle sur la Sorgue est vraiment une petite ville que j’adore : toujours animée, pittoresque avec ses canaux, ses jolies maisons, ses roues à aube moussues qui tournent sur la Sorgue et son partage des eaux où il fait bon s’arrêter par temps chaud. En fin de semaine, aller au marché, chiner chez les antiquaires et musarder dans ses petites boutiques est un vrai bonheur. Pour faire le tour de la Petite Venise de façon originale, j’ai testé la trottinette électrique d’Urban Trott qui s’est installé dans la ville.  Avec ça, je passe partout. Pour rentrer dans les boutiques, hop, je la plie et je la fais rouler comme une petite valise… Fini de perdre mon temps à trouver une place de stationnement, la trottinette électrique est l’engin idéal pour parcourir la ville.

thumbnail_kooper-110907-233

Plus d’info…

4/Le Gyropode d’Avignon

L’agence de location est située dans la zone piétonne de la vieille ville. Pas de trafic, si ce n’est quelques passants, idéal donc pour apprivoiser mon engin. Finalement, rien de compliquer, le gyropode est très stable et tout aussi maniable. Il suffit d’incliner son corps vers l’avant pour rouler et vers l’arrière pour freiner. Autre détail qui a son importance, ne raser ni les trottoirs ni les piétons car l’engin est quand même plus large qu’un vélo. Derrière notre instructeur guide, nous remontons les petites rues en file indienne sous le regard amusé des passants. On débouche sur la place du Palais des Papes. Ça saute un peu sur les pavés mais le succès est au rendez-vous. Nous faisons sensation ! Direction la rampe d’accès qui monte jusqu’au Rocher des Doms d’où la vue à 360° est juste superbe. Cheveux au vent, nous doublons aisément les promeneurs qui grimpent jusqu’au sommet. Là haut, Philippe notre instructeur nous initie à la descente d’escaliers.. enfin de quelques marches et uniquement pour ceux qui osent s’y risquer. Une balade très rigolote et pleines de sensations… On peut aussi tester d’autres circuits !

blogtrip

Plus d’info…

5/ Le triporteur électrique de Cavaillon

Un triporteur, c’est un vélo à trois roues avec une grosse caisse à l’avant, juste devant le guidon, utilisé autrefois par les garçons-livreurs. On peut désormais y caser sa petite tribu (ou un adulte flemmard). Les enfants adorent ! Famille nombreuse autorisée jusqu’à 4 bouts de chou. On se laisse balader par les mollets de parents, et ça c’est génial ! Passagers comme pilote profitent pleinement des paysages. C’est LE vélo familial par excellence ! Plus lourd quand même qu’un vélo et moins facile à manœuvrer, l’assistance électrique compense… et c’est top ! Les engins de La Pédale Douce installée à Cavaillon affichent en plus un look chic et contemporain et chaque petit bout dispose de ceinture de sécurité, histoire de rassurer les parents. Allez, tous en chœur : vive le triporteur !

PHOTO27a

Plus d’infos…

6/ Le tandem électrique

Pour celui-ci, il vaut mieux être amoureux ! D’abord parce que c’est sympa de se balader à deux sur le même engin, qu’on peut échanger plus facilement et qu’en cas de chute, on aura moins tendance à accuser l’autre et à lui en vouloir … Engin vintage, le tandem fait toujours son petit effet et vous attirera la sympathie des passants. C’est juste un coup à prendre, une fois partis, vous pourrez faire jusqu’à 70 kilomètres avec la batterie électrique. Tandem… on t’aime !

tandem_pedale_douce_magalie_et_la_photographie

Plus d’info…

 

Photos Terraventoux, Maxi Coquard, Valerie Biset, Pédale Douce, Urban Trott

Valérie

Ecrit par

Curieuse de tout, gourmande et gourmet, j’adore toutes les bonnes et belles choses en général. Fan de cuisine et de vin serait exagéré mais ce qui m’anime avant tout, c’est ma passion pour le Vaucluse, mon département d’adoption dont je raffole. J’aime rencontrer tout ceux qui comme moi se plaisent à valoriser ses atouts, et surtout à transmettre leur passion et leur savoir faire. Je consacre une partie de mon temps libre à parcourir le département, inépuisable, et suis toujours partante pour découvrir un nouveau lieu et dénicher une bonne adresse. J’aime écrire aussi et ai quelques monomanies : les glaces (celles à la crème de préférence) et les réseaux sociaux.

Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Veuillez répondre à cette question pour valider le commentaire : *