10 bonnes raisons de profiter du printemps en Provence

Le printemps en Provence, c’est une saison magique. Comme partout ailleurs, me direz-vous ! Mais ici les couleurs, les odeurs et les saveurs semblent exploser plus fort …

1 – La campagne de l’arrière pays se couvre de fleurs

Le printemps s’installe avec les coquelicots et les genêts. Du Ventoux au Luberon, les bataillons de cerisiers ouvrent leurs parapluies blancs et des tapis de fleurs couvrent les champs.

IMG_1547.JPG-800

_MG_0283.JPG-1600

IMG_4080.JPG-1600

2 – On croque à pleines dents dans les premières fraises de Carpentras

Rouge vif, dodue et sucrée, la fraise est un des joyaux de Carpentras. Ce bonbon que la nature nous offre à chaque printemps pourrait figurer sans peine sur le blason de la ville, tant il fait sa renommée. Elle est sur tous les étals  et c’est le samedi 8 avril, qu’on la fête dans sa capitale, le 19 avril à Pernes-les-Fontaines et le 8 mai à Velleron. On peut aussi rendre visite à des fraisiculteurs pendant tout le mois d’avril.

IMG_5179.JPG-1600

IMG_0003.JPG-1600

3 – On part en balade-cueillette de fleurs sauvages comestibles avec les Aventurières du goût

Dans la pittoresque vallée du Toulourenc, Odile et Jacqueline forment le pétillant duo des Aventurières du goût. Avec elles, le joli petit village de Brantes se révèle, de murets en ruelles, être un véritable jardin de salades. Elles nous emmènent en balade pour reconnaître puis cuisiner les fleurs et plantes sauvages comestibles. Des recettes originales aux vertus diététiques et un grand moment de convivialité. On s’inscrit vite, c’est deux fois par semaine à partir d’avril !  www.provence-mag.fr/les-aventurieres-du-gout/

DSC02728 BasDef

Aventurières du Gout a table 2

 4 – On savoure l’asperge de pays qui pointe tout juste son nez

Ahhh… les petits légumes de printemps ! Ils sont les bienvenus pour nous aider à détoxifier notre corps des abus de l’hiver et nos chefs adorent aller les cueillir tout frais sur les marchés paysans. C’est l’asperge qui arrive la première. Elle a pourtant un destin cruel : à peine montre-t-elle sa tête, qu’on la lui coupe. Tant pis pour elle, tant mieux pour nous !

041.JPG-1600

Capture

Ps : la Fête de l’Asperge, c’est le 30 avril à Mormoiron !

5 – On déjeune déjà au soleil

Il n’est pas rare à cette saison de pouvoir déjà profiter des rayons du soleil pour piqueniquer (sans tiret comme il se doit !) ou s’installer en terrasse pour un apéro ou un déjeuner. Les Provençaux que nous sommes en profitons pleinement, car en été, c’est la fraîcheur de la maison qu’on préfère !

repas-MarcLaurin-3.jpg-1600

6 – On trouve l’objet de ses rêves à la grande Foire Antiques Art & You de l’Isle sur la Sorgue

C’est chaque année le grand rendez-vous de Pâques avec des centaines d’antiquaires et brocanteurs qui viennent s’ajouter aux 300 « permanents » de la « Petite Venise provençale ». Et cette année, cette célèbre foire promet d’être encore plus belle. Mais rassurez- vous, si vous n’êtes pas là pour Pâques,  les « permanents » vous accueillent tous les week-ends de l’année et une seconde grande foire a lieu pour le 15 août.

 7 – On profite des douces températures pour se balader ou enfourcher son vélo

Randonneurs ou amateurs de vélo le savent : sur les sentiers ou sur les petites routes buissonnières balisées, c’est en ce moment qu’on en profite le mieux, avant les chaleurs de l’été.

_J2I7892.jpg-1600

a-velo-Marc-LAurin.jpg-1600

 8 – On se laisse glisser sur les eaux émeraude de la Sorgue

En avril, les canoës retrouvent les eaux limpides de la Sorgue. Ils avaient passé l’hiver à l’abri et comme les libellules ou les martins pêcheurs qui les accompagnent au fil de l’eau, ils ressortent dès les beaux jours pour s’ébattre sur la rivière.

IMG_7727.JPG-1600

9 – On va trinquer à Châteauneuf-du-Pape

Les 8 et 9 avril, c’est le rendez-vous à ne pas manquer si vous êtes amateur de bon vin ! L’occasion de (re)découvrir la célèbre appellation, de déguster des cuvées mythiques ou confidentielles parfois issues des domaines les plus prestigieux, d’apprécier en avant-première les nouveaux millésimes et aussi de constituer ou d’enrichir sa cave au tarif départ du domaine !
Les Printemps de Châteauneuf du Pape

_MG_0178.JPGweb

Chateauneuf-du-Pape_4CCPRO.jpg

10 – On va voir la plus grande source d’Europe déverser ses eaux bouillonnantes

A Fontaine de Vaucluse, la rivière Sorgue surgit au pied d’une immense falaise. Bondissante et glacée, elle offre au printemps le spectacle impétueux d’un torrent en furie. C’est la plus importante résurgence d’Europe. Plus tard dans la saison, il sera trop tard, vous ne verrez qu’un lac bleu immobile.  Il suffit de partir du village et de longer la rivière jusqu’au gouffre. Sur le chemin, une grande roue à aube tourne encore. C’est la dernière fabrique de papier fait à la main comme au 15e siècle.

IMG_6127.JPG-800

 

D’autres bonnes raisons ?

Photos droits réservés 

Alain Hocquel, Nathalie Ruffat Westling, Marc Laurin, Pierre Marilly, Valerie Gillet

Valérie

Ecrit par

Curieuse de tout, gourmande et gourmet, j’adore toutes les bonnes et belles choses en général. Fan de cuisine et de vin serait exagéré mais ce qui m’anime avant tout, c’est ma passion pour le Vaucluse, mon département d’adoption dont je raffole. J’aime rencontrer tout ceux qui comme moi se plaisent à valoriser ses atouts, et surtout à transmettre leur passion et leur savoir faire.
Je consacre une partie de mon temps libre à parcourir le département, inépuisable, et suis toujours partante pour découvrir un nouveau lieu et dénicher une bonne adresse. J’aime écrire aussi et ai quelques monomanies : les glaces (celles à la crème de préférence) et les réseaux sociaux.

Commentaires

  1. Ecrit par Eric Pigeat le 21 mars 2017, 06:52 [Réponse]

    Un très bel article bien illustré qui donne vraiment envie.

Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Veuillez répondre à cette question pour valider le commentaire : *

Menu