Laissez-vous surprendre ! Sortez des sentiers battus…

Tulipes et canaux pour la Hollande, frites et gaufres pour la Belgique, rugby et saucisse pour Toulouse, aucun lieu bénéficiant d’une notoriété n’échappe aux clichés. La Provence ne fait pas exception. Il suffit de tourner quelques présentoirs de cartes postales installés dans les lieux touristiques, ils sont tous là.  Alors, si l’évocation de ces clichés vous fait déjà voyager, sachez que le Vaucluse regorge aussi de tout plein de choses inattendues et parfois insolites.

Brochette des clichés qui vous indiquent que vous êtes bien en Provence

On a beau dire, ça en fait rêver plus d’un ! Le Vaucluse, c’est tout ça bien sûr, mais c’est aussi une Provence moderne, créative, vibrante avec souvent des choses que l’on n’imagine pas trouver ici. Je me suis laissé surprendre à maintes reprises et en voilà quelques exemples :

Les Luminessences du Palais des papes

C’est un tourbillon multicolore d’effets spéciaux en 3D ! Quand les voix du Festival d’Avignon se sont tues, la cour d’honneur du Palais des Papes s’anime dans la nuit sous des feux numériques qui festonnent les moindres recoins de ses hauts murs crénelés.  A 360°, la haute technologie, en sons et lumières, donne vie à chaque mètre carré de pierre et embarque le visiteur ébahi dans l’histoire du Palais. Le fameux Pont d’Avignon fait, lui aussi partie, du spectacle.

A voir jusqu’au 30 septembre. (Psitttt ! On chuchote que l’an prochain, ce sont plusieurs façades des monuments de la ville qui devraient raconter une histoire !)

 www.lesluminessences-avignon.com

Louise Bourgeois dans l’église de Bonnieux

C’est un petit joyau insoupçonné caché dans une ruelle du village. Même si la sculptrice franco-américaine n’a jamais mis les pieds à Bonnieux, cette petite église, autrefois partie intégrante d’un couvent, abrite plusieurs de ses œuvres tout spécialement créées pour elle. C’est son propriétaire actuel, américain, qui a confié leur réalisation à cette artiste de renom international. Un bénitier de marbre rose aux mamelles généreuses, un confessionnal grillagé qui abrite deux paires de mains en prière, une Vierge à l’enfant sous cloche, un Christ en chiffons, une araignée de bronze et une croix dont la traverse se termine par deux mains, l’une, fermée et crispée qui prend, et l’autre; ouverte, qui donne…voilà les quelques chefs-d’œuvre qui habitent la chapelle du Couvent d’Ô. De l’art contemporain de haut niveau à voir seulement quelques jours par an.

Ouvert en juillet et du 1er au 10 septembre. www.egliselouisebourgeois.com

 L’art contemporain au milieu des vignes

Au bord de la route d’Apt, une œuvre monumentale signale un domaine viticole, le Domaine de Peyre: cinq bouches en trois dimensions. Cette œuvre d’un artiste italien est comme une invitation à la dégustation. Elle prononce le mot « torno » (je reviens), et c’est là une évidence. On y va et on y retourne pour déguster les vins du domaine, passer la nuit dans une des chambres d’hôtes, assister à un concert ou contempler les œuvres d’art contemporain posées ça et là.  Devant la façade, une mappemonde évoquant le voyage faite de cuillères et de fourchettes et un gigantesque sapin de bouteilles vides renversées ;  au bord de la piscine, un plongeur de fer semble prêt à piquer une tête, dans la cour un chien tout blanc s’est figé… Ici l’art est un peu partout et d’abord dans le vin.

www.domainedespeyre.com

 Un restaurant sur un arbre perché

Cette salle à manger toute en bois, perchée à 7 mètres du sol, a investi le splendide platane multi centenaire du Domaine des Andéols dans le Luberon. Déjeuner avec les oiseaux, dîner aux lucioles avec les étoiles …quelle que soit l’heure, c’est un autre monde, perdu entre ciel et terre, avec les paysages du Luberon qui se révèlent dans tout leur mystère. Profitez-en maintenant, le platane reste ouvert jusqu’à la mi-septembre puis rouvrira l’an prochain aux beaux jours.

©Maxime Coquard

©Maxime Coquard

www.andeols.com/

 Des cabanes flottantes

Flotter sur l’eau au cœur de la Provence, déjà, on ne l’imagine pas, mais flotter à Châteauneuf du Pape, c’est un comble ! Au milieu des vignes de la célèbre appellation, sur la commune de Sorgues, les Cabanes des Grands Cépages se sont posées sur un lac d’eau turquoise. Exit les simples bicoques au confort rudimentaire, ces cabanes qui sentent bon le bois et la résine sont le nec plus ultra et disposent même d’un spa privatif (ce sont mes préférées). D’autres sont sur pilotis ou semi-enterrées, mais toujours avec vue sur le lac. Un nouveau coin de paradis à savourer en famille ou en amoureux. 

©Cabanes des grands cépages

www.cabanesdesgrandscepages.com

Des créations qui séduisent la planète

En Provence, il n’y a pas que des santonniers et des potiers. Dans les villages, on trouve souvent quelques pépites, des artisans d’art connus à travers le monde entier qui réinventent les objets du quotidien. En voilà déjà deux  pour lesquels j’ai une grande admiration :

–  C’est au fin fond du Luberon, à Gargas, un village d’à peine 3000 âmes, que se créent les plus beaux lustres de la planète. Des créations contemporaines aux formes incroyables, tout en cristal de roche, verre taillé ou pierres semi-précieuses. Hermès et Guerlain, notamment, font confiance à La Lustrerie Mathieu pour illuminer avec grâce et modernité leurs luxueuses boutiques à travers le monde. www.mathieulustrerie.com 

–  Ses créations sont reconnues par les plus grands décorateurs. L’hôtel de Noailles à Paris, écrin précieux à un art impertinent et surprenant, lui a dédié une vitrine. Du Luxembourg à Dubaï en passant par New York, ses œuvres contemporaines s’exposent et ornent les plus belles tables … Installée à Cairanne, Jacqueline Ducerf manie le verre, la porcelaine et les métaux précieux avec une infinie délicatesse. Des œuvres qui pétillent et irradient, comme elle. http://jacqueline-ducerf.com/

 35 Chambres pour 35 artistes contemporains

Pas de clients ce week-end là dans les 35 chambres de l’hôtel Burrhus de Vaison la Romaine qui affiche pourtant complet. Pendant trois jours chaque décembre, pour « Supervues », 35 artistes  investissent chacun une chambre pour présenter leur création. Tous relèvent le défi de présenter leur travail dans un contexte propre à dévoiler la complexité des rapports qui lient la création aux espaces quotidiens, la chambre en l’occurrence. « Avoir une super-vue c’est voir plus loin que le seuil de sa chambre. » C’est chaque fois réussi !

Cécile Bart ©Cécile Loa

 www.supervues.com

Des produits de terroir inattendus

Parmi les productions provençales, chacun imagine la tomate, la courgette, l’aubergine, le melon, l’ail, le raisin, l’olive ou encore les plantes aromatiques. On s’attend moins à trouver la truffe noire et le safran. Et pourtant !

Quand on pense truffe, on a tendance à associer immédiatement Périgord. Le sud-est de la France est cependant le 1er producteur national de Tuber Melanosporum et le Vaucluse commercialise à lui seul, sur ses marchés aux truffes, 70% de la production française. On y voit d’ailleurs chaque hiver, les courtiers du Périgord venir y faire leurs achats !

Quant au safran, c’est avec l’arrivée des Papes au 14ème siècle qu’il fut introduit et cultivé de façon intense. Par la suite, le Vaucluse en fut le plus grand producteur de France. Puis la précieuse épice disparut au 19ème, avant de renaitre depuis quelques années grâce à sept producteurs.

Bien d’autres choses encore peuvent vous étonner, comme

  • le Cheminement de Sculptures de Gigondas, un parcours d’œuvres contemporaines en plein air installé sur les hauteurs médiévales du village,
  • la Chapelle de la Santonne à Apt, en partie enterrée, avec ses vitraux et mosaïques Art Moderne,
  • le sentier de La Font Margot sur les pentes du Ventoux avec ses animaux de métal en vis et boulons,
  • la Bastide Rose au Thor, et son musée dédié à Pierre Salinger, Porte-parole du Président John F. Kennedy dans les années 60, qui présente chaque année une prestigieuse exposition d’art contemporain dans ses jardins…

D’ailleurs, le Youtubeur Axolot a même réalisé une « Etranges Escales » hors-série sur le Vaucluse, pour aller à la rencontre de ces lieux atypiques !

Et si vous connaissez le Vaucluse, vous avez certainement d’autres bonnes idées. N’hésitez pas à nous les donner !

 

Photos Alain Hocquel, Valérie Gillet, Maxime Coquard, Valerie Biset, Cabanes des Grands Cépages, Cécile Loa, Ludovic Gombert

Texte Valérie Biset

 

 

 

Valérie BISET

Ecrit par

Curieuse de tout, gourmande et gourmet, j’adore toutes les bonnes et belles choses en général. Fan de cuisine et de vin serait exagéré mais ce qui m’anime avant tout, c’est ma passion pour le Vaucluse, mon département d’adoption dont je raffole. J’aime rencontrer tout ceux qui comme moi se plaisent à valoriser ses atouts, et surtout à transmettre leur passion et leur savoir faire. Je consacre une partie de mon temps libre à parcourir le département, inépuisable, et suis toujours partante pour découvrir un nouveau lieu et dénicher une bonne adresse. J’aime écrire aussi et ai quelques monomanies : les glaces (celles à la crème de préférence) et les réseaux sociaux.

Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Veuillez répondre à cette question pour valider le commentaire : *

Menu