Un melon de Cavaillon … en chocolat

Ah ! Cavaillon et son fameux melon ! Jean-Yves Dufraine, cuisinier et patron du chaleureux salon de thé «Les Thés au Soleil» a conçu un melon gourmand en coque de chocolat blanc, fourré d’un cake coloré. Sympa l’idée …

141121_lesthesausoleil_01

 

Pâtissier passionné, ancien professeur des lycées hôteliers, Jean-Yves Dufraine a le bec sucré et l’imagination fertile lorsqu’il s’agit d’inventer des desserts. Avec une belle gamme de pâtisseries et une très belle offre de thés -dont les thés Cha Yuan, ce qui se fait de mieux en importation de grands thés- il régale une clientèle plutôt féminine, adepte de douceurs et d’imaginaire oriental. Le grand panneau de bois sculpté, devanture d’une vieille pharmacie indienne, est à lui tout seul une invitation au voyage dans ce lieu atypique.

141121_lesthesausoleil_02

141121_lesthesausoleil_03

Belle idée que ce melon de chocolat ; pour le modeler, on additionne au chocolat blanc du sirop de glucose. Cela lui confère une plasticité étonnante, qui permet de le mouler et de bien tenir la garniture. Pour la garniture justement, melon confit et framboise sont ajoutés en strate dans un appareil de cake, très léger. Le résultat est beau et bon, on en redemande, surtout s’il est servi avec un Roïboos ou un thé japonais de chez Cha Yuan. C’est tout ce qu’il me faut pour être heureux !

141121_lesthesausoleil_04

Jean Yves a aussi la fibre de l’enseignement ; alors, malgré le peu d’espace dans sa cuisine, il invite qui veut à passer une heure ou deux à apprendre à confectionner macarons, pâtisseries, ou tout ce qui vous plait en cuisine ; comptez une trentaine d’euros par personne pour deux heures, mais jamais à plus de 5 personnes.

Les Thés au Soleil
61 Cours Victor Hugo
84300 Cavaillon
T.04 32 50 23 87

 

Ecrit par

Je suis photographe et rédacteur dans les domaines de la gastronomie, du vin et de l’art de vivre. Arrivé en 2009 dans le Vaucluse, j’explore avec un bonheur toujours renouvelé ce coin de Provence authentique, à la rencontre des passionnés qui font vibrer mes sens ; chefs, vignerons, producteurs. Pour moi, il n’y a pas de petits sujets ! J’ai surtout à cœur de vous faire ressentir, par la magie des images et du verbe, la chaleur des fourneaux de cuisine pendant le coup de feu, ou la fraîcheur d’un chai en été.

Commentaires

  1. Ecrit par Christian le 22 février 2015, 17:34 [Réponse]

    Jean-Yves Dufraine est en effet un type brillant, pas assez reconnu, qui réussit tout ce qu’il entreprend ! Bravo Jean-Yves, il faut développer cette fibre de l’enseignement.

  2. Ecrit par Regis le 10 janvier 2015, 15:56 [Réponse]

    Humm, belle idée ! Voilà de quoi se régaler et surprendre ses convives! Bravo

Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Veuillez répondre à cette question pour valider le commentaire : *

Menu